Non conservé par l’ADA Blois suite à leur accession en Pro B et leur obligation de disposer de quatre joueurs de moins de 23 ans dans leur effectif, le meneur de jeu Thomas Cornely (1m90, 24 ans) n’a pas tardé à rebondir dans un club ambitieux de Nationale 1, championnat dans lequel il va évoluer pour la troisième saison consécutive. Le principal intéressé s’est effectivement engagé en faveur du Caen Basket Calvados, formation normande promue en NM1 l’an passé mais ayant atteint le Final Four de la compétition en mai dernier. L’ancien membre du centre de formation du Limoges CSP avait forte impression lors de la saison 2013/2014 lorsqu’il portait le maillot de Coulommiers en Nationale 2 et qu’il avait foulé le parquet du Palais des Sports de Caen, inscrivant la bagatelle de 28 points face à l’équipe coachée par Hervé Coudray. Il partagera la mène avec Sébastien Cape, arrivant de son côté au CBC en provenance de l’Union Tarbes-Lourdes et s’étant lui aussi distingué cette saison lorsqu’il a affronté l’écurie caennaise. Polyvalent et ancien meilleur intercepteur du championnat de France Espoirs Pro A, Cornely compilait 5.2 points, 2.4 rebonds, 3.5 passes décisives et 1.5 interception pour 7.8 d’évaluation en moyenne par match lors de l’exercice écoulé au troisième échelon national.