Résumé de la dix-neuvième journée de championnat en Nationale 2 !

Basket Club Ardres – Union Tours Basket Métropole : 51-81 (10-16)(14-27)(17-20)(10-18)

En déplacement dans le Nord et alors qu’ils se déplacent plutôt mal cette saison, les Tourangeaux n’ont fait qu’une bouchée de leurs adversaires du week-end. En face, l’équipe locale a à peine résisté un quart-temps, l’UTBM s’envolant littéralement au score au tableau d’affichage dans le second acte. Au final, la sanction est lourde pour Ardres (-30), toujours avant-dernier du classement.

Les marqueurs d’Ardres : Courcier (3), Retkus (13), Scherrens (2), Othrys (3), Polomat (9), Rigaux (1), Picque (11) et Ba (10).

Les marqueurs de Tours : Dacourt (6), Battiston (6), Allerme (2), Crapez (9), Sulpice (7), Laout (14), Morkeluinas (12), Baykam (4), Roche (13) et Lema (8).

US Jeanne d’Arc Carquefou Basket – Pornic Basket : 73-84

Pornic n’a pas tremblé chez la lanterne rouge de la poule, qui enchaîne quant à elle sa cinquième défaite d’affilée et retournera vraisemblablement évoluer en Nationale 3 la saison prochaine.

Stade de Vanves – Etendard de Brest : 87-79

Séries stoppées pour les Brestois et les Vanvéens qui avaient respectivement remporté et perdu leur quatre derniers matches. C’est un succès très important pour les Aviators qui, en plus d’avoir pris leur revanche par rapport au match aller (défaite sur le score de 77 à 75) récupèrent le point average et soufflent un peu dans l’optique du maintien. Ils sont actuellement neuvièmes avec un bilan de 9 victoires pour 10 défaites.

Cep Lorient – Entente Cergy Osny Pontoise : 71-69 (12-17)(22-22)(20-14)(17-16)

Menés de 8 unités à 14 minutes de jeu du terme de la rencontre, les Lorientais ont ensuite pris les choses en mains avec un 22 à 4 (65-55, 36′) infligé à l’Ecop qui, malgré cet éclat, a réussi à réduire l’écart à vitesse éclair mais sans s’imposer au final. Excellente opération réalisée par le Cep qui conserve ainsi sa place dans la première partie de tableau. A noter que du côté de Cergy, Sylla a une nouvelle fois excellé offensivement, avec notamment 19 points inscrits en première mi-temps.

Les marqueurs de Lorient : Sautier (4), Draskovic (17), Lupot (14), Benon (16), Boire (6), Sigiscar (5), Le Prado (4) et Situtala (5).

Les marqueurs de l’Ecop : Mendy (12), Sylla (27), Skripkauskas (6), Belabre (16), Preira (2), N’Kembe (2) et Coco (4).

AS Cherbourg – Caen Basket Calvados : 60-74 (16-20)(22-16)(11-25)(11-13)

Après une première mi-temps très équilibrée (38-36 en faveur des locaux), les Caennais ont pris les devants dans le troisième quart-temps et ont remporté le derby de Basse-Normandie dans une ambiance de feu. Le CBC est toujours leader de la poule C et accueillera vendredi prochain Lorient, la seule équipe qui est parvenue à les battre cette saison. Quant à Cherbourg, ils viennent d’encaisser là leur troisième revers en quatre matches.

Les marqueurs de Cherbourg : Dahak (18), Cévadille (2), Pithois (5), Alliman (14), Djurovic (12), Chavoutier (5) et Lepetit 4).

Les marqueurs de Caen : Ocokoljic (21), Pope (16), Caskill (7), Da Silva (7), Renaux (7), Eleka (4), Giaimo (2), Omont (8), Plateau (2) et Ramirez (0).

Union Rennes Basket 35 – Vitré Aurore : 65-57 (12-16)(15-15)(23-16)(15-10)

Le derby de l’Ille-et-Vilaine est remporté par les Rennais ! Dans une salle Colette-Besson comble, l’URB35 a pris sa revanche par rapport au match aller (défaite 78-66) au cours d’une rencontre qu’ils ont dominé en seconde mi-temps. Désormais, les Vitréens n’ont plus trop le droit à l’erreur jusqu’à la fin de la saison, puisqu’ils ne disposent désormais que de trois victoires d’avance sur leur poursuivant, Tours.

Les marqueurs de Rennes : Gautier (7), Prugnières (2), Negrobar (4), Mitic (6), Radjouki (6), Sall (13), Pene (11) et Ben Driss (16).

Les marqueurs de Vitré : Bourcier (6), Sauret (6), Kaczmarow (4), Bourserie (4), Claveau (4), Merie (15), Akadiri (2), Tetainanuarii (5) et Avramovic (11).

ASA Sceaux – CS Gravenchon : 54-82

Match à double tranchant pour ces deux équipes qui luttent pour le maintien et que seulement une victoire séparait juste avant la rencontre. Malheur au perdant donc. Au match aller, Sceaux était allé braquer la formation normande chez elle (73-74). Mais cette fois-ci, ce sont les hommes de Bruno Suares qui se sont montrés bien supérieurs en ne faisait pas dans les détails (+28 au final). Les intéressés reviennent ainsi à hauteur de Cergy au classement et ont fait un grand pas en avant pour se maintenir en Nationale 2.