Issu de l’union en 2009 de six clubs (Saint-Aubin Maylis Basket, Caupenne-Larbey Union Basket, Toulouzette et Hauriet), le Real Chalossais a été promu en Nationale 2 l’an dernier. En 2016/2017, pour son premier exercice au sein de la quatrième division française, le club landais a assuré son maintien sans embuche, terminant le championnat à la huitième place de la poule A avec un bilan équilibré de 13 victoires pour 13 défaites. Pour tenter d’obtenir de meilleurs résultats à partir de la rentrée prochaine, le Real Chalossais pourra compter sur le renfort de l’espoir Thomas Descat (1m93, 19 ans), qui arrive en provenance du BCM Gravelines-Dunkerque et qui a ainsi décidé de revenir dans son département natal. Ancien espoir prometteur du basket français, le natif de Dax avait intégré en 2012 le centre de formation de Cholet Basket, avec qui il a été sacré champion de France U18 en 2015, après avoir été membre du Pôle Espoirs d’Aquitaine. Entre temps pré-sélectionné en équipe de France U17 en 2014, Descat a effectué ses premières apparitions en Espoirs Pro A à l’âge de 16 ans et y afficha alors, dès ses premiers matchs, ses meilleures statistiques en carrière (5.3 points à 41.7% de réussite aux tirs, 1 rebond et 1.5 interception en 14 minutes de temps de jeu) dans cette compétition réservée aux U21. Ayant rejoint le centre de formation gravelinois en 2015, l’intéressé a vu son ascension être grandement ralentie par plusieurs blessures, dont une assez importante à l’épaule. Lors de l’exercice écoulé, ce combo-guard a disputé seulement neuf rencontres en Espoirs, dont aucune entre la fin novembre 2016 et la mi-avril 2017. Malgré la qualification de son équipe pour les phases finales du championnat, il a par ailleurs manqué le Trophée du Futur qui a eu lieu le week-end dernier à Limoges. A noter qu’en s’engageant au Real Chalossais, Thomas Descat a décidé de tirer un trait définitif sur sa dernière année d’éligibilité dans le championnat espoirs.