Euroleague - Paris European Games
© Alan Le Bolloch / bolloch.com

L’Euroleague débarque à Paris avec les PEG

Table des matières

Organisés par le Paris Basketball, les Paris European Games est un évènement de basket européen incontournable dans la capitale française. Pour le grand public, c’est l’opportunité d’assister à quatre matchs de très haut niveau. En marge de ces rencontres amicales, c’est également l’occasion pour les entraîneurs de tout âge d’apprendre de nouvelles choses à travers des clinics dispensés par les coachs des équipes en présence.

Les PEG offrent un spectacle de très haut niveau. Et ce, à quelques semaines seulement avant le coup d’envoi des différents championnats européens. En 2022, ce tournoi international de pré-saison regroupe trois équipes d’Euroleague (ASVEL, Maccabi Tel-Aviv et Alba Berlin) et une d’Eurocup (Paris Basketball).

A la veille du début des festivités, les techniciens de ces quatre formations se sont exprimés devant les médias.

Les déclarations des coachs avant les Paris European Games

TJ Parker (ASVEL) : « Participer à ce tournoi est très bien pour nous. C’est notre premier gros challenge face à de très bons adversaires en Euroleague. On devait aller aux Philippines et finalement on n’a pas joué beaucoup de matchs. Ces deux matchs à Paris seront très importants pour nous avant que la saison ne commence. »

Israel González (Alba Berlin) : « Nous sommes ravis de revenir aux Paris European Games pour la deuxième année consécutive. Le tournoi est très bien organisé. Nous avons deux matchs à jouer face à de bonnes équipes. Nous avons emmené beaucoup de jeunes joueurs avec nous. C’est une bonne opportunité pour pouvoir les évaluer. »

Will Weaver (Paris Basketball) : « Ce sont nos deux premiers matchs à la maison devant nos fans. Nous avons la chance d’accueillir ce tournoi avec des équipes d’Euroleague. J’ai étudié cette compétition pendant des années et je m’en suis inspiré lors de mes expériences à travers le Monde. Je suis excité pour mes joueurs de pouvoir être exposés face à des équipes Euroleague. »

Oded Kattash (Maccabi Tel-Aviv) : « Nous sommes contents d’être ici. C’est un tournoi de très haut niveau. Pour nous, ce sont nos premiers matchs de préparation. Nous avons bâti l’équipe de presque 0 puisque nous avons énormément de recrues. Aussi, quelques uns de nos joueurs sont retenus en équipe nationale. C’est donc très challengeant. »

Un sans faute pour l’Asvel aux PEG

L’ASVEL est la seule équipe du tournoi à avoir remporté ses deux matchs. Le premier face au Maccabi Tel-Aviv, une institution du basket européen. Les hommes de TJ Parker ont pu compter sur un excellent Amine Noua et un Nando De Colo en mode patron. Ils se sont imposés dans le money time sur le score de 86 à 82. Le lendemain, les villeurbannais n’ont pas eu de mal à disposer des berlinois. Diminuée en l’absence de plusieurs de ses cadres disputant l’EuroBasket, l’Alba Berlin n’a pas fait le poids face au champion de France en titre. Le champion d’Allemagne s’est lourdement incliné, 90 à 67.

Nando De Colo (asvel) - Euroleague

Paris a tenu tête à Berlin, avant de faire tomber le Maccabi Tel-Aviv

Faisant figure de petit poucet du tournoi face à des formations rompues aux joutes de l’Euroleague, le Paris Basketball a montré un très beau visage pour ses deux premiers matchs de pré-saison à domicile. Leur première confrontation, face à l’Alba Berlin, a été serrée de bout en bout. Les parisiens n’ont cédé que dans les tous derniers instants de la partie (97-94). Une bien belle performance qui a été rééditée 24 heures plus tard. Opposés au Maccabi Tel-Aviv, un géant du basket israélien, les basketteurs du nouveau coach Will Weaver ont cette fois-ci obtenu la victoire. Et avec la manière en prime (107 à 96) ! Dominateurs de bout en bout, ils n’ont pas laissé l’occasion à cette équipe d’Euroleague de croire à la victoire.

Kyle Allman Jr - Paris basketball - Alba Berlin