C’est probablement l’assistant coach NBA le plus prisé des trente franchises. L’un des plus populaires également. Très actif sur le parquets du basket américain mais également sur Instagram, plateforme sur laquelle il compte 339 000 abonnés, Phil Handy surfe sur la vague qui est en train de faire de lui une légende. Sacré trois champion NBA entre 2016 et 2020 avec trois équipes différentes, cet ancien basketteur professionnel s’est brillamment reconverti dans l’univers du coaching. Natif de San Leandro, en Californie, l’intéressé évoluait sur les postes arrières du haut de son mètre quatre vingt-seize. Non-drafté à sa sortie de l’université en 1995, il a d’abord débuté sa carrière dans une ligue mineure aux États-Unis. Avant de traverser l’Atlantique deux ans plus tard, direction le championnat de France et plus précisément le Sluc Nancy !

Neuf matchs disputés en Pro A en 1997

Alors inconnu en France, Phil Handy réussissait ses débuts dans l’élite française. Sur le plan individuel, il scorait respectivement 16, 17 et 14 points lors de ses trois premières sorties. Et ce, en plus de délivrer une poignée de passes décisives et d’arracher quelques rebonds. Cependant, son séjour dans l’Hexagone aura tourné court. Fin octobre, il disputait son dernier match sur le parquet de l’Élan Béarnais. Avec plus ou moins de succès, d’autres expériences à l’étranger auront suivie en Angleterre, Italie, Espagne, Allemagne, Israël et Australie. Comme beaucoup de basketteurs américains tentant de se faire une place dans le monde pro, Handy a beaucoup voyagé grâce à la balle orange. Mais c’est bien dans son pays natal qu’il se fera une réputation grandissante.

Une après-carrière totalement accomplie pour Phil Handy

Après douze ans de carrière en tant qu’athlète, Phil Handy s’est lancé dans son entreprise de coaching individuel. Plusieurs basketteurs NBA de l’époque, dont Shawn Marion, lui ont rapidement accordé leur confiance. Leur collaboration portant ses fruits, d’autres NBAers de renommé ont commencé à faire appel aux services de ce nouvel entraîneur personnel. Parmi eux, on retrouve le phénomène physique Blake Griffin. Mais aussi Jérémy Lin. Le début du succès ! En 2011, Handy finissait par intégrer le coaching staff de Mike Brown aux Lakers. Sa fonction ? En charge du développement individuel des joueurs. Puis, après deux années à Los Angeles, il suivait Brown à Cleveland. Si les deux hommes n’auront eu la possibilité de travailler ensemble qu’une petite saison dans l’Ohio, Phil Handy aura lui quitté les Cavs avec sa première bague de champion NBA au doigt. C’était en 2016, au terme d’un Game 7 mythique lors des Finals.

coach phil handy - Los Angeles Lakers

Trois bagues de champion NBA en cinq ans

Toujours ouvert aux opportunités, Phil Handy n’a pas vraiment hésité au moment de rejoindre les Toronto Raptors en 2018. Sa connexion avec Nick Nurse, coach de la franchise canadienne, datait de la fin des années 1990. A cette époque, le technicien canadien était alors son entraîneur dans le club de Manchester. Ensemble, ils avaient remporté le championnat d’Angleterre en 2000… Presque vingt ans plus tard, ils ont cette fois-ci soulevé le trophée en NBA ! L’Histoire est belle. Surtout qu’au début des playoffs et des finales, les Raptors n’étaient pas les favoris.

En 2019, juste après son deuxième titre de champion NBA obtenu en trois ans, un nouveau challenge excitant aux Los Angeles Lakers s’est présenté à lui. Pour son come-back dans la franchise californienne, sur ses terres natales, Handy allait entre autres retrouver LeBron James.

Si la saison régulière a été interrompue par la COVID-19, elle s’est terminée dans une bulle sanitaire mise en place à Disneyworld. Et, au terme des playoffs, l’assistant coach allait à nouveau ajouter un titre à son palmarès.

Phil Handy, un coach qui compte dans le paysage NBA

L’exercice 2020/2021 aura moins souri aux Lakers et à Phil Handy. Les pépins physiques des deux stars de l’équipe auront été fatales dans la quête du back-to-back. Cependant, l’assistant de Frank Vogel conserve une cote très élevée. Candidats au titre, les Brooklyn Nets ont bien essayé de le recruter. En vain… Les Washington Wizards l’ont également rencontré pour le poste de head coach de leur équipe. Finalement, le job a été confié à Wes Unseld Jr.

En tout cas, il semble probable que Phil Handy prenne la tête du coaching d’une franchise NBA dans les prochaines années. A tout juste 50 ans, l’ancien basketteur professionnel a encore au moins quinze ans de carrière devant lui. Ses connaissances approfondies sur le jeu sont énormes. De plus, il possède une forte envie de transmettre aux nouvelles générations. Phil Handy est en mesure de développer tout type de joueurs, peu importe leur poste de jeu. Il a entraîné quelques uns des plus grands noms de notre sport. Dont plusieurs légendes des Los Angeles Lakers. Kobe Bryant, LeBron James, Kawhi Leonard, Steve Nash, Kyrie Irving ou encore Pau Gasol et Anthony Davis ont tous suivis des séances dirigées par cet homme. Son savoir faire est reconnu par toutes ces stars, auprès desquelles il fait l’unanimité.