Bien que disposant de l’avantage du terrain, les Nantais se sont inclinés hier soir sur leur parquet, perdant ainsi la série de quart de finale contre les Sharks Antibes deux manches à une.

La rencontre débutait sur les chapeaux de roues en faveur d’Antibes. Le duo d’intérieurs américains Durham/Warren permettait aux locaux d’éviter un trop gros éclat d’entrée de jeu (5-12, 3’). Mais très rapidement, les Nantais allaient souffrir et se faire littéralement dominer par leurs adversaires, insolents d’adresse aux tirs contrairement à eux qui peinaient à trouver le chemin du cercle. Atamna par deux fois, puis Solomon à trois reprises consécutives, se régalaient en faisant mouche derrière l’arc. L’ancien NBAer Solomon faisait la totale à l’Hermine pour permettre aux siens de prendre 20 points d’avance à trois minutes de la fin du premier quart-temps (7-27, 8’). Les hommes de Collineau allaient ensuite se révolter dans le second acte, Gayon inscrivant d’abord le premier panier à 3-pts du match du côté de Nantes, puis par l’intermédiaire de Durham (21-35, 15’). Appliqués mais un peu maladroits sur la ligne des lancers-francs, les locaux laissaient filer quelques précieux points au passage, ne profitant pas des 2 fautes antisportives sifflées aux Antibois. Juste avant la mi-temps, l’Hermine allait continuer de refaire son retard grâce à deux paniers très longue distance inscrits par Gayon et Desespringalle, ainsi qu’un “and one” de son “franchise player” Durham (37-48, 20′). A la pause, les Sharks avaient un pied en demi-finale des playoffs mais le retour en force des Nantais en fin de deuxième quart-temps laissait présager du suspens. C’est exactement ce qui allait se passer au retour des vestiaires puisque la formation nantaise ne lâchait rien et, poussée par son public, l’Hermine recollait à cinq petites unités (55-60, 27’) malgré le festival de Solomon. C’est alors que Bourdillon allait sortir de sa boîte en plantant à deux reprises une fléchette derrière l’arc, redonnant 13 unités d’avance aux siens au terme du troisième acte (57-70, 30’). Mais les Nantais n’avaient pas dit leur dernier mot. Warren et Desespringalle trouvaient de l’adresse à 3-pts pour réduire la marque (70-76, 35’) avant que Atamna ne leur réponde de suite. Un panier de Durham dans la raquette suivi de deux paniers primés d’un Delphorde “clutch” ramenaient les Nantais à trois petits points de leurs adversaires avec 33 secondes restantes à jouer. L’ancien international français des Sharks Diarra était envoyé sur la ligne de réparation pour stopper le jeu mais ne flanchait pas, faisant parler son expérience. L’aventure s’arrête donc là pour les locaux, qui auront réalisé une très belle saison après deux années à lutter pour le maintien en Pro B.

Score final : 79-85 (11-27)(26-21)(20-22)(22-15)

Les marqueurs de Nantes : Durham (22), Relphorde (12), Ndiaye (1), Warren (15), Gayon (6), Cisse (2), Desespringalle (19), Morlende (0), Nkounkou (2) et Calvez (0).

Entraîneur : Frank Collineau

Les marqueurs de Antibes : Blue (16), Solomon (28), Mbida (4), Spralja (6), Bourdillon (6), Aboudou (1), Aded Hussein (0), Diarra (8), Atamna (10) et Luwawu-Cabarrot (6).

Entraîneur : Julien Espinosa