Après Nicolas Batum au Caen Basket Calvados (qui va accéder à la Nationale 1 à la rentrée prochaine) ou encore anciennement Mickaël Piétrus avec le Stade de Vanves (Nationale 2), un autre NBAer français a décidé de prêter son image à un club de basket français. Car à l’inverse de Tony Parker à l’Asvel ou Boris Diaw à Bordeaux, il n’est pas question d’un investissement financier pour Ian Mahinmi avec le SPO Rouen. Comme il l’a indiqué au Paris-Normandie, le joueur international des Indiana Pacers souhaite notamment « travailler avec le SPOR sur certaines actions dans la ville, auprès des jeunes », mais encore « amener de nouvelles idées », tout cela dans l’objectif final de « faire monter le basket rouennais au plus haut niveau ». Une bonne nouvelle pour le SPO, même si rien n’a encore été officialisé par le club résidant de la Kindarena.