Président des Sharks Antibes depuis août 2015 et acteur majeur de la bonne saison du club azurien pour son retour dans l’élite malgré l’avant-dernier budget et la plus petite masse salariale de la division, Frédéric Jouve se veut être un homme novateur dans le monde du basket professionnel à travers son projet « Sharks 2020 ». Après avoir développé un réseau conséquent de partenaires économiques, la structure antiboise va créer un département Recherche et Développement, « mêlant la recherche fondamentale à la recherche appliquée », selon les dires de Jouve dans une interview accordée à 20minutes. Une première dans le milieu du basket-ball professionnel français ! « On développe tout ce qui peut optimiser la performance des joueurs de haut niveau, en corrélation avec leur santé. Le programme s’inscrit à la fois dans la recherche appliquée via l’installation d’outils technologiques comme le textile embarqué, les bornes GPS fixées dans les lieux d’entraînement, les ballons et les paniers connectés. On prendra aussi des mesures cardiaques, hydriques, de déplacement, de toucher de ballon, de positionnement. Et d’autre part, on prend en compte tout ce qui entre dans la recherche fondamentale. On va aller rechercher ce qui peut optimiser la performance chez un joueur dans la partie extra-sport : les données subjectives, les charges émotionnelles ou cognitives », a détaillé le président des Sharks dans l’édition niçoise du quotidien.