🎁 Vos maillots et produits NBA préférés en promotion sur Fanatics !

Résumé de la 24ème journée de ProA espoir marquée par plusieurs surprises !

PARIS LEVALLOIS-ANTIBES : 75-81

Les parisiens se sont une nouvelle fois fait surprendre à domicile face à une excellente équipe antiboise emmené vers la victoire par un gigantesque Tristan Toneguzzo (20pts à 9/11 aux tirs, 12 rebonds, 4 passes, 2 interceptions et 2 balles perdues pour 32 d’évaluation en 34 minutes). A Paris, Vincent Poirier (9pts à 4/7 aux tirs, 14 rebonds, 2 passes, 2 interceptions, 1 contre et 1 balle perdue pour 23 d’évaluation en 30 minutes) et Bacari Seydi (21pts à 8/19 aux tirs dont 2/10 à 3pts, 6 rebonds, 6 passes, 5 fautes provoquées, 2 interceptions et 3 balles perdues pour 21 d’évaluation en 34 minutes) auront été insuffisants pour accrocher la victoire.

CHOLET-CHALON : 75-66

Cholet fait respecter la logique dans ce match et conserve la seconde place au classement dans le sillage d’un solide Yannis Morin (15pts à 7/9 aux tirs dont 1/1 à 3pts, 4 rebonds, 2 passes, 2 interceptions et 1 contre pour 22 d’évaluation en 27 minutes seulement). Avec cette victoire, Cholet est mathématiquement qualifié pour le trophée du futur ! A Chalon, Axel Bouteille (26pts à 9/16 aux tirs dont 1/3 à 3pts, 7/9 aux LF, 6 rebonds, 1 passe, 8 fautes provoquées, 2 interceptions et 2 balles perdues pour 24 d’évaluation en 39 minutes) réalise un nouveau bon match sans pour autant permettre à son équipe de rentrer à la maison avec la victoire.

LE HAVRE-ROANNE : 65-55

Alors que les temps sont très durs en professionnel à Roanne, c’est aussi le cas pour l ‘équipe espoir qui récolte une nouvelle défaite (la 5ème de suite) face à la lanterne rouge du championnat. Thomas Ville (21 d’évaluation) et Guerschon Yabusele (16 d’évaluation) cumulent 37 d’évaluation sur les 43 de l’ensemble de leur équipe. Après un premier quart temps perdu 15 à 9, Le Havre a négocié parfaitement les trois suivants pour finalement s’imposer tranquillement avec de bons Guillaume Plas (16pts à 5/7 aux tirs dont 4/4 à 3pts, 5 rebonds, 2 interceptions et 1 balle perdu pour 20 d’évaluation en 24 minutes) et Timothée Troussel (10pts à 4/8 aux tirs, 11 rebonds, 5 interceptions mais 6 balles perdus et 1 contre pour 17 d’évaluation en 25 minutes).

LIMOGES-LE MANS : 87-65

Les limougeauds ont parfaitement géré cette partie derrière l’excellent duo Valentin Estienne (19pts à 6/12 aux tirs dont 5/9 à 3pts, 10 passes, 2 rebonds et 3 interceptions pour 28 d’évaluation en 29 minutes seulement) et Sade Aded Hussein (19pts à 8/9 aux tirs dont 1/1 à 3pts, 4 rebonds et 1 contre pour 22 d’évaluation en 22 petites minutes à cause de 3 fautes rapides en premières mi-temps). Avec cette victoire, Limoges remonte à la neuvième place et garde un mince espoir de qualification au trophée du futur. Mince à cause de points average négatifs sur leurs principaux adversaires à la qualification. Le Mans de son côté, en l’absence de Tom Foucault perdent tout espoir et ne joueront plus rien d’ici la fin de saison.

NANCY-DIJON : 70-58

Nancy, après une première mi-temps raté, a totalement inversé la tendance en troisième (22-8) et quatrième quart temps (23-10). Les nancéiens avec ce succès conservent donc leur place dans le TOP4 malgré l’absence de Dylan David lors de cette rencontre. Cependant, Paul Noizet (11pts à 5/9 aux tirs dont 1/2 à 3pts, 8 rebonds et 1 balle perdu pour 13 d’évaluation en 29 minutes) et un très productif Abou Diallo (14pts à 6/7 aux tirs dont 1/1 à 3pts, 2 rebonds, 1 passe et 2 balles perdus pour 13 d’évaluation en seulement 12 minutes) ont parfaitement menés la barque nancéienne vers la victoire ! Côté dijonnais, Drissa Ballo (6pts à 3/4 aux tirs, 5 rebonds, 4 fautes, 1 interception et 2 balles perdus pour 5 d’évaluation en 22 minutes) a été très en dessous de ses standard habituelles !

ORLEANS-NANTERRE : 77-64

Dans cet autre match entre mal classé, Orléans retrouve le chemin de la victoire dans le sillage de solides Anis Gabsi (19pts à 6/13 aux tirs dont 2/4 à 3pts, 5/5 aux LF, 11 rebonds, 2 interceptions et 1 balle perdu pour 24 d’évaluation en 33 minutes) et Ibrahima Sidibe (17pts à 6/10 aux tirs dont 2/2 à 3pts, 3/4 aux LF, 2 rebonds, 4 passes, 1 interception et 2 balles perdus pour 17 d’évaluation en 27 minutes). A Nanterre, Guillaume Daurces (19pts à 6/12 aux tirs dont 4/8 à 3pts, 5 rebonds, 2 passes, 4 interceptions et 3 balles perdus pour 20 d’évaluation en 40 minutes) a une nouvelle fois mis en valeur son adresse ; par ailleurs un des seuls points positif côté francilien lors de cette rencontre.

ASVEL-GRAVELINES : 79-71

C’est LA surprise de cette 24ème journée ! Oui, c’est arrivé ! Oui, Gravelines est tombé après 24 victoires consécutives depuis le début de la saison ! En ce lundi, l’ASVEL pouvait compter sur un homme fort et en forme : Arthur Rozenfeld (21pts à 5/8 aux tirs dont 2/3 à 3pts, 9/10 aux LF, 7 rebonds, 8 passes, 7 fautes provoquées, 2 interceptions et 2 balles perdus pour 32 d’évaluation en 34 minutes de jeu) qui termine proche du triple double ! Mais l’ASVEL pouvait également compter sur Romain Louiserre (19pts à 8/11 aux tirs dont 3/3 à 3pts, 4 rebonds, 1 interception et 2 balles perdus pour 18 d’évaluation en 36 minutes) et un productif Jean Dieudonné Biog (10pts à 4/5 aux tirs, 8 rebonds, 1 passe et 2 balles perdus pour 15 d’évaluation en 21 minutes). Côté Gravelines l’adresse a cruellement fait défaut (33%) à l’image de Hugo Dumortier (17pts à 5/18 aux tirs dont 2/8 à 3pts, 9 rebonds, 5 passes, 4 interceptions et 3 balles perdus pour 19 d’évaluation) ou en Paul Lou Duwiquet (3/11 aux tirs, 5 d’évaluation).

PAU-STRASBOURG : 64-55

Les strasbourgeois marquent le pas après un retour fracassant sur les places qualificatifs en sorti de trêve hivernal. Il concède une deuxième défaite en 3 matchs après un premier quart temps très mal négocié (21-8). Les coéquipiers a un bon Arnaud Imhoff (19pts à 8/12 aux tirs dont 2/6 à 3pts, 4 rebonds, 4 passes, 4 interceptions et 1 balle perdu pour 26 d’évaluation en 37 minutes) n’ont pas su élever leur niveau de jeu au cours de cette partie. A l’inverse, les palois réussisse une performance d’équipe (18 passes décisives, 41 rebonds contre 19 à Strasbourg) derrière des leaders comme Thomas Seguela (11pts à 4/6 aux tirs dont 1/1 à 3pts, 6 rebonds, 1 passe, 3 interceptions et 2 balles perdus pour 17 d’évaluation en autant de minutes) et Léopold Cavaliiere (10pts à 4/11 aux tirs dont 1/4 à 3pts, 8 rebonds, 10 passes, 1 interception et 4 balles perdus pour 17 d’évaluation en 36 minutes) très proche du triple-double.

Programme 25ème journée :

ANTIBES-CHOLET : vendredi 28 mars à 17h30

STRASBOURG-NANCY : vendredi 28 mars à 18h30

GRAVELINES-PARIS LEVALLOIS : samedi 29 mars à 16h15

LE MANS-ASVEL : samedi 29 mars à 16h45

DIJON-LE HAVRE : samedi 29 mars à 17h

NANTERRE-PAU : samedi 29 mars à 17h

ROANNE-ORLEANS : samedi 29 mars à 17h

CHALON-LIMOGES : mardi 1er avril à 17h30