Les deux joueurs du Paris-Levallois devraient fouler le parquet de Bercy le 30 décembre prochain.


Titulaires de quatre sélections chacun dans le cinq majeur type hebdomadaire de la Pro A (désigné par le journal L’Equipe) sur les huit premières journées de championnat, Antoine Diot et Sean May ont de fortes chances de participer match des étoiles français cette saison. En effet, même s’il faudra patienter jusqu’au 4 décembre prochain pour connaitre la moitié des joueurs sélectionnés, on sait déjà que le pivot américain sera retenu pour être All-Star cette saison. Il est également fort possible que l’international français le rejoigne puisqu’il devance ses concurrents d’une sélection, à une journée de championnat de la fin des votes des journalistes de L’Equipe. Et vu sa forme du moment, on voit mal comment l’ancien meneur de jeu manceau ne serait pas conservé pour prendre part à l’annuel match de gala organisé par la LNB et Nike. A noter que Diot tourne cette saison à 18 points (2ème de la Pro A), 3.6 rebonds et 4 passes décisives en 33 minutes de temps de jeu en moyenne, et que May compile 20.5 points (1er de la Pro A), 7.4 rebonds et 1.9 passe décisive en moyenne depuis le début de l’exercice.