🎁 Vos maillots et produits NBA préférés en promotion sur Fanatics !

Le basket-ball est à nouveau à l’honneur sur Netflix. Après « The Last Dance » retraçant la dernière saison de Michael Jordan aux Chicago Bulls (NBA), le court métrage « Amateur » relatant l’histoire d’un lycéen ayant des rêves de basket professionnel, ou encore « The Carter Effect », documentaire soulignant l’impact qu’a eu Vince Carter au sein des Toronto Raptors et du développement de la balle orange au Canada, c’est au tour d’un dessin animé de faire son apparition sur la plateforme de visionnage de films et séries.

Bien différent dans son approche que « Baskup », diffusé pour les enfants sur la chaîne M6 et mettant en scène Tony Parker en tant qu’entraîneur de cinq adolescents, « Hoops » est plutôt destiné aux adultes. Le visionnage de ce dessin animé est effectivement déconseillé aux moins de 16 ans, voire 18 ans. De toute évidence, certaines scènes peuvent être choquantes pour les plus jeunes. Les allusions au sexe sont fréquentes, et les paroles des personnages sont souvent vulgaires. Cette production détonne.

Une série hilarante de 10 épisodes

Disponible depuis le 21 août 2020 sur Netflix, cette série créée par Ben Hoffman figure déjà dans le top 10 de sa catégorie. La première saison est composée de 10 épisodes d’une durée d’une vingtaine de minutes chacun.

« Hoops » relate les aventures hilarantes du coach Ben Hopkins dans un lycée. Évoluant dans l’ombre de son père Barry Hopkins, ancien basketteur professionnel et propriétaire d’un steak house à succès, il ne se révèle pas à la hauteur de la carrière et des ambitions de son paternel. Ce dernier ne se prie jamais pour l’humilier. Son assistant dans l’équipe de basket, Ron, sort avec son ex-femme : Shannon. Cette dernière ne veut plus entendre parler de Ben. Et ce, malgré ses nombreuses sollicitations envers elle. Rêvant de devenir un jour coach en NBA, le coach Ben Hopkins multiplie les défaites humiliantes avec son équipe de bras cassés qu’il qualifie lui-même de « losers ».

En recrutant Matty, un géant de 2m15 qu’il a supplié pour rejoindre son effectif, il se donne l’espoir de remporter des matchs. Et ainsi d’être visible auprès d’universités. Sa première victoire depuis des lustres ne lui aurait pas échappé s’il n’avait pas mal agi avec lui. Son comportement est bien souvent pathétique et lui joue des tours invraisemblables. Ben Hopkins se retrouve dans des situations inconfortables, qu’il gère avec une grande maladresse. Mais sur sa route, il rencontrera bien quelques rares moments de gloire…

Le trailer de la saison 1 de Hoops en version française :