Sheck Wes - Paris basketball
© Alan Le Bolloch / bolloch.com

Portrait : Sheck Wes, le rappeur star devenu basketteur pro à Paris

Table des matières

🖊️ En manque d’inspiration pour créer des contenus de qualité (articles de blog, e-mails, etc.) ?

🤖 Testez gratuitement la puissance de l’IA avec l’outil Mark pendant 7 jours !

En temps normal, la transition se fait dans le sens inverse. Des basketteurs professionnels tentent de faire leur trou dans la musique après avoir rencontré du succès dans le milieu de la balle orange. Très peu d’artistes musicaux ont les capacités physiques et techniques pour être athlète professionnel. Le statut de joueur pro nécessite de s’entraîner sans relâche au quotidien. Mais aussi de disposer d’une hygiène de vie irréprochable pour être performant. Etre une star du rap et du basket est difficilement compatible. Le basketteur Damian Lillard s’est bien aventuré dans ce double projet. Et ce, avec une certaine réussite. Néanmoins, il est surtout considéré comme un joueur NBA, avant d’être un rappeur.

Pour l’artiste Sheck Wes, grand passionné de basket, le challenge de passer professionnel dans le basket méritait d’être vécu. S’il visait initialement la draft NBA, la réalité du terrain l’a rattrapé. Wes n’a pas le niveau de jeu requis pour évoluer dans la Grande Ligue. Il s’est donc résigné à tenter sa chance à l’étranger.

Un premier contrat professionnel en France pour Sheck Wes

Un beau matin, une opportunité en or a fini par sonner à sa porte. Après plusieurs semaines de négociations, le deal était scellé. Le 1er mars 2021, le Paris Basketball dévoilait sa signature. L’annonce de ce recrutement a fait beaucoup de bruit pour un club évoluant à l’époque en deuxième division. Pour beaucoup, cela s’apparentait à une blague. Que nenni ! Deux mois plus tard, six semaines avant la fin de la saison, Sheck Wes débarquait dans la capitale française. Les spectateurs des matchs du Paris Basketball ont néanmoins dû encore patienter avant de voir de le rappeur en tenue de basket. Si des clichés de Wes à l’entraînement étaient partagés sur les réseaux sociaux, l’intéressé n’enfilait pas le maillot et le short les soirs de matchs. Il restait sur le banc de touche pour encourager ses coéquipiers.

Trois apparitions et une montée dans l’Elite avec le Paris Basketball

Puis, le 30 mai, le moment tant attendu arriva. Jean-Christophe Prat fit signe à sa nouvelle recrue de se lever du banc. L’heure de ses premiers pas en tant que basketteur professionnel avait sonné. Le Paris Basketball affrontait alors Rouen à la Halle Carpentier. La messe était déjà dite en faveur des locaux. Les débuts de Sheck Wes dans le championnat de France n’auront rien eu d’enthousiasmant. En quatre minutes, l’américain d’origine sénégalaise n’aura pas inscrit le moindre point. Et ce, malgré une tentative à trois-points. Il n’aura pas non plus délivré la moindre passe décisive. Ni arraché de rebond.

Deux jours plus tard, son heure de gloire allait arriver. Le rappeur évoluant au poste d’arrière profitait alors de la large domination de ses coéquipiers face à Vichy-Clermont pour entrer une nouvelle fois en jeu. Et cette fois-ci, la chance lui aura souri lorsqu’il s’éleva pour dégainer. L’un de ses deux tirs à longue distance fit mouche. De même qu’un de ses deux lancers-francs tentés lors de cette rencontre. Au final, en seulement six minutes de jeu, il termina le match avec 4 points marqués à son compteur. Ainsi qu’un large sourire sur son visage.

La dernière apparition de Sheck Wes aura eu lieu la semaine suivante. Face à la lanterne rouge Poitiers plus précisément. Coach Prat lui aura accordé un temps de jeu record de 11 minutes. Suffisant pour permettre à la célébrité d’attraper ses deux premiers rebonds et d’offrir une passe décisive à un coéquipier. Au final, sa ligne de stats était accompagnée d’un large succès des siens, sur le score de 107 à 80.

Le bilan de Sheck Wes au Paris Basketball

Au moment de faire le bilan de l’aventure de Sheck Wes au Paris Basketball, celui-ci se révèle plutôt très positif. Au delà du buzz médiatique lié à son passage dans la capitale, le rappeur a pu fouler les parquets de Pro B en match officiel durant une vingtaine de minutes de temps de jeu. Et ce, sans coûter la victoire à son équipe. Au contraire, l’interprète du titre « Mo Bamba » a visiblement porté chance au club parisien. La bande à Amara Sy a en effet enchaîné les succès à son arrivée. Au point d’arracher la deuxième place du classement, synonyme d’accession à la division supérieure.

Au terme du contrat liant les deux parties, le Paris Basketball s’est donc qualifié pour sa première saison dans l’élite française. De son côté, Sheck Wes est retourné à sa vie d’artiste… En attendant un retour prochain sur les parquets ? Seul l’avenir nous le dira !