Élu dans le cinq majeur type de la Ligue Adriatique à tout juste 20 ans, l’ailier français Timothé Luwawu-Cabarrot (1m98) a créé autour de lui un buzz qu’il n’aurait sans doute pas été en mesure de réaliser avec la même résonance s’il avait décidé de poursuivre sa formation dans l’Hexagone. Annoncé à l’heure actuelle comme un probable lottery pick à l’occasion de la prochaine draft NBA, le principal intéressé a expliqué à Jonathan Givony de DraftExpress comment il est parvenu à prendre une autre dimension en quittant la France pour la Serbie.

« Ce n’est pas la même chose, à propos de la ligue, de la pression, des coachs et des joueurs. Ici, en Serbie, je suis l’un des plus vieux de l’équipe donc j’ai plus de responsabilités et tu peux faire des erreurs. En France, ce n’est pas pareil. J’étais un jeune joueur et je retournai sur le banc à chaque erreur. Au début de cette saison, j’ai perdu des ballons mais je suis resté sur le terrain, je me suis amélioré et je maintenant ne fais plus autant de pertes de balles. C’est la différence principale ».