Fans de basket, rendez-vous sur la boutique 3ptshot !

Timothé Luwawu : « Une saison vraiment incroyable »

Publié par le 12 avril 2016               

Chez les basketteurs français, 2016 est peut-être l’année du jeune ailier Timothé Luwawu (1m98, 20 ans). Vainqueur de la coupe de Serbie et qualifié pour la finale de la Ligue Adriatique avec son club du Mega Leks, ce prospect NBA formé aux Sharks Antibes a également été élu dans le meilleur cinq majeur type de la compétition aux côtés de joueurs estampillés Euroleague, l’élite du basket européen. Quelques heures après avoir annoncé l’inscription de son nom à la prochaine draft NBA, il était invité hier soir de RMC dans l’émission Tony Parker Show. Luwawu y est notamment revenu sur les surprenantes performances collectives de son équipe dont la moyenne d’âge ne dépasse pas les 20 ans.

« Je m’attendais à avoir une bonne année car j’étais venu pour ça. Mais faire une aussi bonne saison, même le club et les dirigeants n’y pensaient pas. Nous les joueurs, Alpha Kaba et moi quand on est arrivé ici, on était sûr que l’on pouvait faire quelque chose quand on a accroché des grosses équipes d’Euroleague en préparation. De là arriver en finale, gagner contre le premier et se retrouver en finale de la Ligue Adriatique, c’est vraiment incroyable. On met beaucoup d’intensité sur le terrain et c’est ça qui paye. La saison n’est pas encore terminée, on a une finale à aller gagner puis une autre ligue ensuite ».

Son avenir aux Etats-Unis a également été évoqué.

« J’ai vraiment hâte d’y être, de faire des workouts, d’être au jour de la draft. Je ne pense pas que je participerai au Combine de Chicago ainsi qu’à l’Eurocamp de Trévise, mais j’irai sûrement faire des workouts directement dans des franchises. Quand je suis arrivé au Mega Leks, je voulais donner le maximum pour être sélectionné dans le Top 20 de la prochaine draft. Le travail que j’ai fourni sur le terrain et aux entraînements, ça paye, tout le monde voit que j’ai les capacités et le potentiel pour aller jouer en NBA. Mais ça ne me tourne pas la tête, je garde les pieds sur terre ».

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.