C’est son agent Ayite Ajavon qui l’annonce sur Twitter :

 


Tristan Toneguzzo est l’une des grandes révélations du championnat Espoirs Pro A version 2013-2014. Avec l’équipe surprise du championnat, les Sharks d’Antibes, il tournait à 11 points à 47.2% aux tirs, 22% à 3-pts, 77.6% aux LFs, 6.4 rebonds, 2.3 passes décisives, 1.4 interception et 1.9 balle perdue en 29 minutes de jeu pour sa première saison espoirs. Membre de la génération 1994, ce jeune poste 4 moderne tend à progresser sur son shoot extérieur. Très intense voire parfois spectaculaire dans l’intensité, le passage par la Pro B devrait lui permettre de beaucoup progresser physiquement, secteur où il est encore un peu “juste”.

Même si son équipe avait été battue en finale du Trophée du Futur par le BCM Gravelines-Dunkerque, il avait montré un excellent visage sur la totalité de la compétition, avec notamment une performance remarquable en quart de finale avec 29 pts à 11/17 aux tirs, 12 rebonds, 7 fautes provoquées, 2 interceptions, 2 contres et 2 balles perdues pour 36 d’évaluation en 39 minutes.

La saison prochaine au Lille Métropole Basket, il sera la rotation sur le poste 4 de Jean-Victor Traoré. Son futur coach, Cédric Binauld, explique le rôle qui sera le sien l’année prochaine :

“Tristan vient compléter le secteur intérieur. C’est un jeune poste 4 capable de jouer face au cercle, de shooter à 3-pts et de bien passer la balle. Il doit travailler bien sûr car il est jeune mais il possède une forte marge de progression et présente un potentiel intéressant. Il me fait penser à Benoît Salmon dans son profil. A court terme, son temps de jeu va dépendre de sa capacité à défendre, à contrôler le rebond et à s’intégrer dans le collectif”.