Victor Wembanyama draft
© Alan Le Bolloch / bolloch.com

Quelle équipe NBA récupérera Victor Wembanyama à la draft ?

Table des matières

La saison NBA 2022-2023 n’a pas encore commencé. Mais la course au tanking, elle, a débuté en coulisses depuis déjà plusieurs mois. En effet, la draft NBA 2023 est annoncée comme étant l’une des plus compétitives de l’Histoire. Surtout, deux cracks de la balle orange vont s’y présenter : Victor Wembanyama et Scoot Henderson. Ces deux jeunes prodiges du basket-ball ont la capacité de changer le visage d’une équipe. Mais aussi celle du championnat tout entier !

Dans cet article, nous allons nous intéresser plus particulièrement à la situation du basketteur français des Metropolitans 92. Il sera nécessaire de patienter officiellement jusqu’au 22 juin prochain pour connaître la destination NBA de Victor Wembanyama. Cependant, le nom de sa future équipe NBA sera connu plusieurs semaines auparavant. En effet, la grande loterie annuelle d’avant draft sera organisée le 16 mai 2023. Celle-ci permettra de déterminer l’ordre exact de sélection des équipes ne participant pas aux playoffs. La franchise NBA qui héritera du premier choix gagnera le gros lot. Et au vu du phénomène qu’est Victor Wembanyama, il est très probable qu’elle ne s’en séparera pas comme monnaie d’échange.

Maintenant que nous avons expliqué les enjeux de la loterie et de cette draft NBA 2023, intéressons-nous de plus près aux équipes les plus susceptibles de se renforcer avec notre frenchy.

Les San Antonio Spurs favoris pour acceuillir Victor Wembanyama ?

Nous connaissons tous l’attrait du coach Gregg Popovich pour les joueurs internationaux, dont les français. Tony Parker, Boris Diaw, Nando De Colo, Livio Jean-Charles et Joffrey Lauvergne ont tous évolué sous ses ordres. Et dans le cas de Victor Wembanyama, l’intérêt des Spurs à son égard est immense. Malgré le fait qu’elle soit habituée à participer aux playoffs, la franchise NBA de San Antonio se prépare à vivre une saison catastrophique sur le plan sportif. Déjà en baisse de régime depuis plusieurs années, suite au départ à la retraite de son Big Three légendaire, les Spurs ont cédé aux Hawks leur unique joueur All-Star, Dejounte Murray. Et ce, dans l’objectif de gagner le moins de matchs sans tricher. Pas sûr que cela corresponde à la mentalité du coach… Mais, dans la course au tanking pour espérer obtenir Wembanyama, tous les moyens légaux sont bons.

Indiana Pacers également en pôle position pour Wemby ?

Pour beaucoup d’observateurs, les Pacers seront la pire équipe de la conférence Est lors de la saison 2022-2023. Il faut dire qu’au cours des derniers mois, ils se sont séparés de leurs trois joueurs majeurs. La franchise NBA localisée à Indianapolis rêve d’accueillir Victor Wembanyama. Cela ferait renaître des espoirs de titre de champion, qui se sont évaporés depuis le départ de Paul George en 2017. L’Indiana est un État américain qui respire le basket. Ce territoire possède de nombreux fans déchaînés. La signature de Wembanyama dans l’équipe des Pacers ferait des centaines de milliers d’heureux. Au niveau local, il ne ferait aucun doute que la ferveur serait de retour.

Utah Jazz se positionne sur Wembanyama

Un peu à l’image des Indiana Pacers, le Utah Jazz a décidé d’écrire un nouveau chapitre de son Histoire. Et ce, en transférant ses deux joueurs All-Stars durant l’inter-saison, à savoir Rudy Gobert et Donovan Mitchell. En contrepartie, la franchise localisée à Salt Lake City a obtenu un joueur au talent certain… On parle là de Lauri Markkanen. Mais elle a surtout récupéré beaucoup de joueurs de rôle et des futurs choix de draft. Le coach Quin Snyder a également quitté le navire.

Victor Wembanyama - NBA draft 2023

La saison à venir s’annonce loin d’être glorieuse pour cette équipe en totale reconstruction. Il faudra être un grand passionné de basket pour regarder des matchs du Utah Jazz. Cependant, les dirigeants de cette organisation espèrent bien que les très mauvais résultats à venir ne soient que temporaires. Comme leurs concurrents, leur objectif principal sera d’optimiser leurs chances d’obtenir le droit de sélectionner en premier lors de la draft NBA 2023. De leurs côtés, les supporters du Jazz sont enthousiastes à ce sujet. Ils voient logiquement en Victor Wembanyama le successeur de leur ancien chouchou français.

Mission Wembanyama : les Houston Rockets visent la Lune

Allô Houston ? La fusée n’a pas encore décollé avec le très jeune effectif dont disposent à ce jour les Rockets. En reconstruction depuis déjà deux ans, suite aux départs de James Harden et de Clint Capela notamment, la franchise texane a connu des dernières saisons très difficiles. Coincée dans les bas fonds de la conférence Ouest, l’équipe coachée par Stephen Silas risque de ne pas faire bien mieux en 2022-2023. Il est certain que le groupe actuel n’est pas encore mûr pour décrocher une qualification en playoffs. La course au tanking pour récupérer Victor Wembanyama étant lancée, les Rockets n’ont pas un grand intérêt à batailler pour un spot au play-in. Dans le cas où ils hériteraient du premier choix de la draft, les texans pourraient alors se mettre à rêver d’un avenir bien meilleur.

Oklahoma City Thunder rêve d’un tandem Chet Holmgren – Victor Wembanyama

Grands spécialistes du tanking, les dirigeants du Thunder connaissent la recette pour perdre des matchs. Obtenir Victor Wembanyama à la draft NBA 2023 est leur objectif numéro 1. Leur ambition ultime sur les huit mois à venir est de pouvoir associer le prodige français à Chet Holmgren. Il ne fait aucun doute que ce duo d’intérieurs ferait des ravages dans la Ligue. Toute l’attention serait portée sur OKC pour la saison NBA 2023-24. La course pour le trophée de rookie de l’année ferait rage entre deux joueurs de la même équipe ! Pour que ce rêve devienne réalité, le Thunder d’Oklahoma City ne va pas devoir améliorer son bilan sportif lors de la saison à venir. Mais aussi avoir un peu de chance à la loterie…

Les Portland TrailBlazers aussi dans la course ?

Après Nicolas Batum en 2008, Jaylen Hoard en 2019 et Olivier Sarr en 2022, les Portland TrailBlazers vont-ils accueillir un quatrième français dans leur équipe ? Un duo composé de Damian Lillard et Victor Wembanyama aurait sacrément bonne allure. Sportivement, la franchise localisée dans l’Oregon sort d’un exercice 2021-2022 difficile. Et elle pourrait bien être incitée à ne pas chercher à accumuler les victoires dans les mois à venir en vue de la draft. L’ajout de Victor Wembanyama dans son effectif changerait considérablement son visage. Par ailleurs, on rappellera que le siège social de Nike se situe à Portland. Juste avant ses premiers pas en NBA, la firme américaine pourrait signer un énorme contrat de sponsoring avec Wembanyama. D’un point de vu business, il s’agirait donc d’une destination parfaite pour Wemby et l’équipementier à la virgule.

Le Orlando Magic pour un deuxième first pick à la suite ?

Parmi les pires équipes NBA de ces dernières années, on retrouve le Magic d’Orlando tout en haut de la liste. La franchise floridienne n’arrive pas à se sortir la tête de l’eau. Et ce, malgré les hauts choix de draft qu’elle accumule. Cela pourrait bien changer avec l’arrivée de Pablo Banchero, considéré comme étant le meilleur prospect de la draft 2022. A moins que la direction ne décide de « tanker » une saison de plus. Décrocher deux années de suite le premier choix de la draft serait une prouesse. Cependant, rien n’est impossible.