De retour aux Lakers depuis cette saison avec un contrat non garanti (et un salaire journalier s’élevant à 14 490 dollars) après un premier passage à Los Angeles lors de l’exercice 2012/2013, le numéro 1 de la Draft NBA 2004 est principalement connu pour ses qualités de finitions près du cercle et ses qualités défensives exceptionnelles.

En quête d’une première bague de champion NBA aux côtés des superstars LeBron James et Anthony Davis, la doublure de ce dernier au poste de pivot est toujours en quête d’amélioration malgré ses 34 ans et une carrière sportive qui approche inévitablement à son terme.

La fiabilité de son shoot aux lancers-francs (56.6% de réussite en carrière sur la ligne de réparation) a été son plus gros défaut dans le jeu. Depuis ses débuts dans la Ligue, certaines équipes n’hésitent pas à faire faute sur lui lors des fins de matchs serrées pour qu’il se rende sur la ligne de réparation et laisse filer de précieux points en route pour son équipe.

Figurez-vous bien que l’ancienne égérie d’Adidas a un rituel après chaque match disputé à domicile. Alors que ses coéquipiers prennent leur douche puis répondent dans la foulée aux questions des médias avant de rentrer chez eux, Dwight Howard s’inflige presque systématiquement une séance de tirs additionnels.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que sans la présence du moindre défenseur et aucune pression du public, cet athlète de 2m11 et 113 kilos se montre plutôt très adroit !

La preuve en images avec une vidéo tournée le 18 novembre 2019 après une victoire face aux Atlanta Hawks.