L'encyclopédie du basket se trouve sur wiki-basket.com ! Augmentez votre notoriété en y créant votre profil !

Hebergeur d'image

Entretien avec Ivan Bédé, l’humoriste basketteur qui fait le buzz

Publié par le 22 juillet 2017               
Capture d’écran 2017-07-22 à 11.12.41
Hebergeur d'image

Ancien membre du centre de formation de l’Elan Béarnais Pau-Lacq-Orthez, l’ailier Ivan Bédé (1m97, 22 ans) est  connu par le grand public en tant que comédien. Entretien !

Peux-tu te présenter ?
Je m’appelle Ivan Bédé, j’ai 22 ans, je viens de Caussade, petite ville du Tarn et Garonne. Et je suis comédien.

Quel est ton parcours dans le basket ?
J’ai débuté le basket à l’âge de 10 ans dans le club du SACB (à Caussade), j’y ai joué pendant 6 ans jusqu’à ma première année cadet. Ensuite, je suis parti en centre de formation à l’Elan Béarnais pendant 4 ans. A la fin de ce cursus, j’ai quitté Pau pour le Texas aux Etats-Unis pour intégrer le Junior College de Howard à Big Spring pendant 7 mois. Je suis maintenant sans club depuis 1 an car j’ai décidé de faire une coupure avec le basket cette année.

En intégrant le centre de formation de l’Elan Béarnais, avais-tu la volonté de devenir basketteur professionnel ?
Quand j’ai intégré l’Elan, le projet que j’avais était de devenir joueur professionnel, oui bien sûr.

En 2015, après deux saisons en Espoirs, tu décides donc de tenter l’aventure américaine en intégrant la NJCAA à Howard College. Quel était l’objectif ?
L’objectif aux Etats-Unis à moyen terme était d’integrer une Université l’année d’après, pour ensuite y étudier/jouer et à long terme devenir joueur professionnel.

Une blessure aura écourté ta saison aux USA et tu es ainsi revenu prématurément en France. Etait-ce une grosse déception ?
Alors je me suis bléssé là-bas certes, mais ma décision d’arrêter le basket a été prise avant la blessure. Ceci a juste été un facteur qui a fait que je suis rentré plus tôt en France. Je n’ai pas fini l’année car je ne voulais pas finir mon année sur le banc en plus de savoir que je ne serai plus là l’année d’après. Ça n’a pas été une déception, au contraire. J’ai appris énormément de choses là-bas, surtout sur moi-même, ce qui m’a permis d’avoir le déclic, celui de me dire que je ne voulais plus faire ça de ma vie.

A ton retour dans l’Hexagone, tel un youtubeur, tu commences à publier des vidéos humoristiques sur facebook. D’où te vient cette passion ? Quelle était ton ambition à tes débuts ?
Cette passion me vient de ma nature de mec qui veut toujours faire rire les autres. Depuis tout petit avec mes frères, mes potes d’enfance, on réalise des petites vidéos pour nous-même, on a toujours aimé ça. Donc je me suis dit « si ta passion c’est de faire rire les autres, comment peux-tu le faire partager? ». Beh j’ai décidé de retranscrire les délires que j’ai avec mes potes en video. Au tout début, je ne voulais même pas créer de page facebook (c’est Marion Seclin qui m’a forcé à la créer.. elle l’a crée d’ailleurs pour moi ahah), je les mettais sur ma page privée pour voir ce que les gens autour de moi en pensait.

Plusieurs de tes créations ont atteint le million de vues. T’attendais-tu à recevoir un aussi bon engouement autour de tes vidéos ?
Je ne m’attendais pas du tout à recevoir autant d’engouement. Je trouve ça dingue comme chiffres, surtout depuis quelques temps où ma page facebook a doublé en nombre d’abonnés en 4 mois de tout ce que j’avais eu en 1 an.

Plusieurs de tes productions traitent du sport et plus particulièrement du basket-ball. Comment trouves-tu l’inspiration ?
Ouais quasi 1/4 de mes videos sont sur le basket ou sport (une de rugby, mais d’autres sports arriveront… ooooh le teaser de ouf!). Je trouve mon inspiration grâce à toutes les choses que j’ai déjà vécu en tant que sportif et je les arrange à ma sauce. J’observe beaucoup, tout le temps, donc ça me permet de retranscrire certaines situations connues du public basketteur mais d’un ton décalé.

Tu as notamment déjà tourné avec Kevin Seraphin et tes anciens coéquipiers à l’Elan Béarnais dont certains sont passés pros comme Leopold Cavaliere, Corentin Carne et Alexandre Moisy. Comment tes vidéos ont été perçues dans le milieu du basket ?
Franchement, je n’ai jamais eu un seul commentaire négatif de la part d’un basketteur sur mes videos pour l’instant (je touche du bois), ou alors je ne les vois pas ahah. Mais sérieusement, ça fait grave plaisir. Même mes anciens coachs me soutiennent. J’ai aussi commencé à collaborer avec la FFBB, donc c’est vraiment top.

Es-tu toujours licencié en club ? Si non, continues-tu quand même toujours à pratiquer le basket ?
Je pratique beaucoup le air-basket, qui consiste à jouer sans ballon, dans son salon.. ahah non sérieusement cette année j’ai voulu faire une coupure en club pour me consacrer à 300% dans mes vidéos. Mais je compte reprendre, pourquoi pas en n2 ou n3, cette année si des clubs me veulent surtout.. parce que je pourrais pas jouer en n2 ou n3 dans mon salon.

Quelle est ta situation actuellement ? Investis-tu tout ton temps sur tes vidéos ou as-tu une autre activité professionnelle en parallèle ?
J’investis tout mon temps dans mes vidéos, je ne fais que ça même si je touche 0 euro sur facebook. Disons que c’est une formation auto didacte pour l’instant, et j’ai de la chance d’avoir des parents compréhensifs qui savent que ça va arriver, et que malgré tout je travaille beaucoup pour atteindre mes objectifs.

Qu’en est-il de tes projets pour l’avenir ? Comptes-tu vivre à 100% des revenus générés par tes vidéos ?
Mon but premier, c’est de continuer à produire du contenu hebdomadaire (tous les jeudis/vendredis sur ma page facebook à 19h #InstantPub ahah) et de qualité surtout pour faire grossir mon influence et pouvoir montrer mon travail au plus grand nombre. Deuxièmement, j’ai pour projet de monter sur scène pour faire du stand-up, donc je commence à écrire. Et puis à long terme, mon rêve serait de combiner acteur/humoriste/comédien et de pouvoir en vivre.


Vous pouvez suivre Ivan sur FacebookYouTube, Instagram et Twitter.

Les dernières News
Hebergeur d'image

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>