L'encyclopédie du basket se trouve sur wiki-basket.com ! Augmentez votre notoriété en y créant votre profil !

Espoirs Pro A : Le récap de la Journée 18 (saison 2015/16)

Publié par le 9 février 2016               
Jean Phillipe Dally (MSB)

Résumé de chaque match de la dix-huitième journée du championnat Espoirs Pro A !

BCM Gravelines-Dunkerque – SIG Strasbourg

Les Gravelinois, qui auront compté jusqu’à 20 unités d’avance au tableau d’affichage dans le troisième quart-temps, se sont imposés chez eux malgré le retour express de la SIG dans l’ultime acte. L’apport en sortie de banc du jeune Adam Mokoka (22 points, 9 rebonds et 3 passes décisives pour 28 d’évaluation) se saura avérée décisive face au prospect allemand Kostja Mushidi (27 points dont 7/11 à 3-pts et 4 passes décisives) qui a flambé derrière et à la performance de l’intérieur Olivier Cortale (18 points et 8 rebonds). La SIG n’aura clairement pas démérité mais ne cesse de descendre petit à petit dans les profondeurs du championnat après avoir pourtant réalisé un bon début de compétition. De son côté, le BCM conserve sa place dans le Top 5.

Score final : 79-73 (18-18)(23-10)(23-18)(15-27)

Les marqueurs du BCM Gravelines-Dunkerque : Théo Lefebvre (17), Momar Ndoye (13), Adam Mokoka (22), Meven Le Douarin (3), Romain Boxus (14), Djibril Marico (0), Tidiane Badiane (1), Channick Ndong (0), Alexis Lesaege (9) et Léo Duval (DNP).

Les marqueurs de la SIG Strasbourg : Louis Rucklin (5), Frank Ntilikina (10), Hugo Danner (0), Olivier Cortale (18), Samuel Eber (4), Kostja Mushidi (27), David Ekembe (3), Marc Kwedi (2) et Quentin Goulmy (4).

Elan Chalon-sur-Saône – AS Monaco

Propulsés par son trio Ibrahima Faye Fall (13 points, 14 rebonds, 3 passes décisives et 2 contres)/Wilfried Gantswa-Babami (21 points et 6 passes décisives)/Abdoulaye Ndoye (19 points, 6 rebonds, 4 interceptions et 2 contres), les Chalonnais n’auront pas eu à forcer leur talent pour vaincre des promus monégasques qui ont fait le déplacement à seulement sept joueurs et qui ne tenaient en place presque uniquement grâce à Pierre-Jean Ganga (17 points, 4 rebonds et 3 passes décisives). Avec seulement six éléments utilisés, dont trois qui ont disputé l’intégralité de la rencontre, très difficile donc de rivaliser face au dauphin du championnat lorsque l’on en est la lanterne rouge avec un bilan de 1 victoire pour 17 défaites ! Après un premier quart-temps de mise en route, l’équipe à domicile s’est donc mise à dérouler son jeu jusqu’au terme de la rencontre.

Score final : 85-51 (17-16)(21-9)(20-16)(27-10)

Les marqueurs de l’Elan Chalon-sur-Saône : Mateo Landry (2), Yannick Le Guenne (0), Ibrahima Faye Fall (13), Wilfried Gantswa-Babami (21), Assane Ndoye (6), Matthieu Missonnier (9), Victor Mopsus (7), Abdoulaye Ndoye (19), Romain Bouretz (0) et Florian Ouedraogo (8).

Les marqueurs de l’AS Monaco : Hugo Tata (12), Alexis Geistel (6), Pierre-Jean Ganga (17), Anton Boisson (2), Thomas Jeram (8), Clément Bechtel (DNP) et Thomas Gaucher (6).

Cholet Basket – ASVEL Lyon-Villeurbanne

Les Choletais confirment leur bonne forme du moment face aux Villeurbannais, concurrents directs au classement général pour une qualification au Trophée du Futur. La polyvalence du duo Johan Clet (13 points, 7 rebonds et 6 passes décisives)/Leo Maginot (8 points, 9 rebonds, 5 passes décisives et 3 interceptions) combinée à l’adresse extérieure de Corentin Lopez (17 points à 5/10 derrière l’arc) et Antoine Chevrier (18 points dont 4/6 à 3-pts) auront eu raison de Erwan Ruiz (21 points et 4 passes décisives), trop esseulé sur ce match aux côtés de l’intérieur Stéphane Gombauld (8 points et 12 rebonds). L’absence du prospect et international U18 Amine Noua aura sans aucun doute pesé sur le résultat final.

Score final : 94-69 (23-17)(17-22)(28-13)(26-17)

Les marqueurs de Cholet Basket : Johan Clet (13), Corentin Lopez (17), Leo Maginot (8), Yannis Thalgott (8), Antoine Chevrier (18), Julien Leclair (0), Ywen Smock (7), Rigo Edzata (4), Youri Morose (6) et Darel Poirier (13).

Les marqueurs de l’ASVEL Lyon-Villeurbanne : Diawara (6), Erwan Ruiz (21), Mathieu Constant (2), Thomas Vincent (3), Mael Giraud-Sauveur (6), Elie Fedensieu (7), Charles Galliou (11), Stephane Gombauld (8) et Alan Paquentin (5).

Le Mans Sarthe Basket – Sharks Antibes

Quel troisième quart-temps réalisé par les jeunes manceaux ! Alors que les Antibois du duo Gracin Bakumanya (25 points et 7 rebonds)/Thomas Durand (15 points, 4 rebonds et 4 passes décisives) faisaient jeu égal avec eux en première mi-temps, Jean-Philippe Dally (27 points, 5 rebonds et 2 passes décisives) et ses coéquipiers ont creusé un écart fatal de 29 points en seulement 10 minutes de jeu, enchaînant notamment les paniers primés et profitant des nombreuses fautes provoquées de leurs adversaires pour scorer sur la ligne de réparation. Youssoupha Fall (14 points, 12 rebonds et 7 contres pour 27 d’évaluation), Jonathan Jeanne (17 points, 4 rebonds et 2 passes décisives) et Earvin Bassoumba (20 points à 9/11 aux tirs et 10 rebonds pour 23 d’évaluation en 22 minutes) auront été les autres hommes forts côté MSB.

Score final : 99-65 (18-18)(20-16)(34-9)(27-22)

Les marqueurs du Mans Sarthe Basket : Junior Zero (2), Yohan Ndolo (2), Gregory Bengaber (7), Julien Diard (3), Earvine Bassoumba (20), Jean-Philippe Dally (27), Jonathan Jeanne (17), Mathieu Nzita (7), Brahim Dohou (0) et Youssoupha Fall (14).

Les marqueurs des Sharks Antibes : Thomas Durand (15), Jean Louchet (8), Lucas Plasse (0), Damien Blagojevic (5), Gracin Bakumanya (25), Reda Diabi (2), Joshua (4) et Merveille Muninga (6).

SLUC Nancy – CCRB Chalons-Reims

Mis à part dans le troisième acte durant lequel les Nancéiens emmenés par le meneur luxembourgeois Thomas Grun (9 points, 4 rebonds et 9 passes décisives) et le pivot Melvyn Govindy (18 points et 9 rebonds) auront finalement auront pris l’avantage sur les Châlonnais guidé par la doublette Alexandre Karolak (19 points, 6 rebonds et 3 passes décisives)/ William Olugbeje (13 points, 12 rebonds, 3 passes décisives et 3 interceptions), les deux équipes se seront tenues au coude à coude à l’occasion de ce duel de l’Est de la France. En balance avec plusieurs équipes pour une qualification pour les phases finales de la compétition, le SLUC a donc évité la mauvaise opération et conserve ainsi sa huitième place au classement.

Score final : 76-69 (21-19)(17-19)(16-9)(22-22)

Les marqueurs du SLUC Nancy : Samir Gbetkom (5), Enzo Goudou-Sinha (2), Vincent Pota (2), Thomas Grun (9), Valentin Chemy (DNP), Geoffrey Delarboulas (15), Bastien Vautier (11), William Narace (10), Alexis Thomas (2), Melvyn Govindy (18), Gabriel Dorothee (2) et Yoan Granvorka (0).

Les marqueurs du CCRB Chalons-Reims : Paul Djoko (4), Victor Stevenin (5), Florian Delvart (13), Florian Fereira (0), Alexandre Karolak (19), William Olugbeje (13), Robby Lusakueno (DNP), Thomas Belo (10), Louis Cassier (0) et Constant Laroche (5).

PL Paris-Levallois – Limoges CSP

Restant avant la rencontre sur une série de trois victoires lors de leurs quatre derniers matchs disputés, les Limougeauds auront réussi à faire douter les Parisiens pendant une bonne mi-temps.
Mais à l’instar du match aller, l’ailier Cyrille Eliezer-Vanerot (19 points, 6 rebonds, 3 passes décisives et 3 interceptions) et l’intérieur Thomas Hieu-Courtois (16 points, 7 rebonds et 5 passes décisives) auront fait des dégâts pour venir à bout de leurs adversaires. Concernant le CSP, le pivot Eddy Djedje (12 points à 100% de réussite aux shoots et 5 rebonds) a réalisé un match propre tandis que Vincent Fauché (14 points, 8 rebonds et 10 passes) a manqué de peu de réaliser un second triple-double consécutif !

Score final : 69-58 (8-12)(17-19)(26-13)(18-14)

Les marqueurs du PL Paris-Levallois : William Mpogazi (5), Frederic Loubaki (2), Etienne Ory (3), Pierre Besson (4), Alain-Marvin Ahebie (3), Thomas Hieu-Courtois (16), Cyrille Eliezer-Vanerot (19), Samba Balayera (10) et Solly Stansbury (7).

Les marqueurs du Limoges CSP : Louis Berranger (7), Vincent Fauché (14), Alexis Thibault (3), Lois Leonetti (5), Benjamin Delage (8), Tim Eboh (0), Shekinah Munanga (5), Abou Diallo (4) et Eddy Djedje (12).

Orléans Loiret Basket – JSF Nanterre

16ème défaite en 18 matchs pour les jeunes de l’OLB ! Avec aucun joueur ne dépassant la barre des 10 points marqués, les Orléanais auront été limités par les Nanterriens à seulement 45 unités au tableau d’affichage. Un nombre très faible qui n’a pas été compliqué de dépasser par leurs adversaires de la JSF, bien plus forts individuellement et collectivement. A noter le double-double de Jessy Mutombo (11 points et 10 rebonds), les 16 points de Warren Racine, les 10 points et 8 rebonds de Guillaume Daurces ou encore les 10 points, 3 rebonds et 3 passes décisives de Teddy Cheremond lors de cette rencontre durant laquelle les temps de jeu et les responsabilités ont été équitablement répartis du côté de l’équipe gagnante.

Score final : 45-76 (17-15)(4-19)(15-27)(9-15)

Les marqueurs de l’Orléans Loiret Basket : Mike Magnan (8), Jonathan Tukuezo (8), Jonathan Mesmacque (6), Kevin Hangoue (4), Gregoire Matout (DNP), Khadim Fall (9), Julien Giroux (0), Nicolas-Bastien Elame (3), Lionel Gouacide (5), Michel Doumbe (2) et Steven Bea (DNP).

Les marqueurs de la JSF Nanterre : Warren Racine (16), Jessy Mutombo (11), Florian Viho (7), Arson Mendy (0), Arthur Kasperzec (10), Arvin Baal (2), Guillaume Daurces (10), Matoure Toure (6), Teddy Cheremond (10), Aboubakar Jaiteh (0) et Jean-Marc Pansa (4).

STB Le Havre – Rouen Métropole

A l’instar du match professionnel qui a suivi, le derby de Seine-Maritime a été remporté par les Rouennais dans le championnat Espoirs. Guidés par Nicholas Bohling (9 points à 2/10 aux tirs, 5 rebonds, 5 passes décisives, 3 interceptions et 1 contre), les Havrais ont globalement été trop maladroits aux shoots (28% de réussite seulement) face au duo d’internationaux français Felix Michel (17 points, 6 rebonds et 7 passes décisives)/Carl Ponsar (18 points et 7 rebonds) qui aura une nouvelle fois porté les Rouennais à la victoire, bien aidés par les intérieurs Issa Dieng (11 points, 8 rebonds et 3 contres)/Adam El Gazhi (12 points et 5 rebonds). Après une première mi-temps équilibrée entre les deux équipes, la différence s’est faite au retour des vestiaires, le STB se voyant infliger un petit éclat dans le troisième quart-temps avant d’en subir un nouveau au cours des dix dernières minutes de la partie.

Score final : 62-76 (15-12)(14-18)(10-17)(23-29)

Les marqueurs du STB Le Havre : Maxence Dadiet (0), Nicholas Bohling (9), Louis Marchand (2), Alexandre Pierre-Nicolas (0), Ugo Teurcq (10), Gauthier Denis (13), Gaylor Lobela (2), Yannis Mendy (10) et Nanzif Indau-Chidjou (9).

Les marqueurs du Rouen Métropole : Benoit Injai (9), Aleyde Ngabonziza (3), Antoine Drencourt (0), Maxence Mussard (0), Mohamed Aboussalam (0), Felix Michel (16), Carl Ponsar (18), Issa Dieng (11), Gary Michel (7) et Adam El Gazhi (12).

JDA Dijon – Elan Béarnais Pau-Lacq-Orthez

La correction de cette 18ème journée de championnat a été infligée par les Palois sur le parquet de la JDA. Du début à la fin de la rencontre, l’actuel seul leader de la compétition n’aura laissé aucun espoir de victoire à ses adversaires. A l’instar de ses trois joueurs majeurs, à savoir le meneur Eliot Maraux (7 points à 2/17 aux shoots, 6 rebonds, 7 passes décisives mais 8 pertes de balle), l’ailier Olivier Yao-Delon (7 points à 3/14 dont 1/7 à 3-pts) et l’intérieur Lucas Paoletti (5 points à 1/9 aux shoots), les Dijonnais auront terriblement manqué de réussite aux tirs… Tandis que dans le même temps, Léopold Cavalière (21 points à 9/11, 7 rebonds, 2 passes décisives et 2 interceptions pour 28 d’évaluation) et ses coéquipiers se régalaient dans se secteur (36/66 au cumulé de l’effectif, soit 55% de réussite) et dominaient de la tête et des épaules au niveau des rebonds (46 prises à 24 seulement en faveur de Dijon). Avec de telles statistiques séparant les deux formations, difficile de rivaliser.

Score final : 40-88 (10-29)(15-21)(7-20)(8-18)

Les marqueurs de la JDA Dijon : Martin Marx (6), Ludovic Lambert (2), Lucas Valot (4), Eliot Maraux (7), Hugo Lesne (2), Olivier Yao-Delon (7), Hugo Bianco (3), Picaud (4) et Lucas Paoletti (5).

Les marqueurs de l’Elan Béarnais Pau-Lacq-Orthez : Corentin Carne (6), Alexandre Moisy (10), Elie Okobo (18), Rodrigue Meyomeyem (2), Lucas Dussoulier (16), Leopold Cavaliere (21), Emryss Mormin (10), Guillaume Valayer (5) et Victor Bafutto (0).

Les dernières News
Hebergeur d'image

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>