Fans de basket, rendez-vous sur la boutique 3ptshot !

NM1 : Le Centre Fédéral créé la sensation face à l’UTLPB (71-67)

Publié par le 2 mars 2018               
yohan-choupas-u18-cfbb-paris-angt-kaunas-2018-jt17

Image

Portés par le jeune intérieur de Levallois Ivan Février (2m04, 19 ans) venu les renforcer à domicile et auteur de 27 points, 11 rebonds et 4 interceptions, les lycéens du Centre Fédéral ont battu cet après-midi l’équipe professionnelle de l’Union Tarbes-Lourdes Pyrénées Basket… Les jeunes pousses du CFBB se souviendront certainement longtemps de cette victoire qui devrait normalement être la seule en NM1 de l’exercice 2017/2018 et qui restera assurément dans les annales, tant les défaites de leurs opposants se sont fait rares au cours de la dernière décennie. Il s’agit là du premier succès en Nationale 1 de la section masculine Centre Fédéral depuis le 16 avril 2016. A l’époque, à trois journées de championnat du terme de la saison régulière, le Caen Basket Calvados était alors tombé sur le parquet de l’Insep à l’issue d’une partie particulièrement offensive (93-87).
Lanterne rouge de la troisième division française, la formation coachée par Jean-Aimé Toupane souffre sévèrement depuis le coup d’envoi de la saison en cours. Privée des meilleurs talents des générations 2000 (Sekou Doumbouya) et 2001 (Théo Maledon, Killian Hayes et Tom Digbeu) qui ont privilégié d’autres horizons pour poursuivre leur développement, cette équipe U18 s’est inclinée cette année avec un écart moyen colossal de 36 points avant de réaliser aujourd’hui un véritable exploit face au seizième du championnat. Parmi leurs revers les plus impressionnants, on notera un -56 (45-101) à domicile pour débuter la saison face au promu Brissac, un -53 (47-100) contre Gries, et trois « -50 » respectivement face à Andrézieux (101-51), Sorgues (51-101) et plus récemment Saint-Quentin (88-38). En moyenne, Timothé Crusol et ses coéquipiers ont inscrit 56 points et encaissé 91 points par match cette saison ! Une preuve indéniable qu’il existe plusieurs mondes d’écart entre le CFBB et les dix-sept autres équipes de Nationale 1…

Revenons à la performance du jour réalisée par le Centre Fédéral, performance qui prend encore plus d’ampleur à la lecture des chiffres mentionnés précédemment. Au terme d’un premier quart-temps conclu à l’avantage de l’UTLPB sur la plus petite des marges (19-20), les locaux ont creusé l’écart lors du second acte, au cours duquel ils ont comptabilisé jusqu’à 10 unités d’avance. Malgré une tentative de come-back des sudistes dans le quatrième quart-temps sous l’impulsion de Warren Racine, Ivan Février maintenait les siens devants au tableau d’affichage. A la vue des résultats du CFBB cette saison, il s’agit d’une énorme contre-performance réalisée par l’équipe fanion de l’Union Tarbes-Lourdes, désormais coachée par Laure Savasta (qui a remplacé Vincent Lavandier au cours de la trêve internationale). A leur décharge, l’équipe visiteuse devait aussi faire face à deux absences d’envergure dans leur effectif, à savoir celles de l’ancien international français Ludovic Vaty et du chef d’orchestre international sénégalais Xane D’Almeida… 

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>