Fans de basket, rendez-vous sur la boutique 3ptshot !

Bookmakers : les grosses cotes du duo Bucks/Raptors

Publié par le 26 février 2019               

Une année après le sixième sacre historique des Golden State Warriors, la NBA verra son nouveau champion sacré l’été prochain, après une saison régulière décidément surprenante au vu des attentes du début de campagne. Exit les affaiblis Cavaliers, Wizards, Pelicans ou encore Rockets, les franchises en vogue se nomment maintenant Nuggets, Bucks, Raptors et Pacers, aux côtés de la bande à Steph Curry. Si le natif d’Akron et ses coéquipiers semblent bien partis pour glaner une troisième couronne consécutive – expérience et talent obligent – deux formations sont d’ailleurs attendues par les bookmakers : Milwaukee Bucks et Toronto Raptors.

Bien que d’autres franchises comme Denver, Oklahoma ou encore Boston ne seront pas à sous-estimer, les actuels premier et deuxième de Conférence Est semblent en effet avoir la cote chez les sites de paris sportifs en ligne. Si l’on prend en compte l’une des références en matière de bookmakers, le bonus Bwin de 120€ annoncé par SportyTrader peut par exemple faire gagner 1200€ en cas de titre pour les hommes de Nick Nurse, et 1320€ pour un autre d’Antetokounmpo et compagnie. Des sommes très élevées certes, mais qui restent toutefois les moins extravagantes, derrière celle promise pour un triplé de Golden State (173€).

De là à dire qu’il faudra suivre les Bucks et les Raptors jusqu’au bout il n’y a donc qu’un pas, surtout si vous êtes vous-même amateur de paris sportifs. Capables cette saison d’un exploit contre les champions en titre (93-113), les deuxièmes cités ont notamment montré qu’ils pouvaient répondre présents face à des gros, et pourront compter sur un 5 majeur efficace et homogène (Siakam-Lowry-Green-Ibaka-Leonard), à défaut d’une expérience limitée en Playoffs ces dernières saisons (une seule finale de Conférence en 5 ans). Suffisant pour faire face à des Warriors munis cette fois d’un Curry en forme ? A voir. En tout cas, les jeux sont déjà ouverts chez les bookmakers, et nous promettent un final peut-être moins limpide qu’attendu une fois l’été venu. A suivre !

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.