Il reste encore une journée de championnat à disputer mais le vainqueur de la saison régulière est d’ores et déjà connu. Suite à leur nette victoire à domicile en fin d’après-midi face à leurs homologues du Rouen Métropole Basket (91-69), les espoirs de l’Elan Béarnais Pau-Lacq-Orthez ont obtenu le titre de champion de France pour la saison 2015/2016 et succèdent ainsi à la SIG Strasbourg. Malgré deux pénalités qui leur ont été infligées lors des journées 1 et 4 en raison de non-respect du règlement, les Palois figurent tout en haut du classement, avec seulement trois défaites concédées sportivement. Seuls le BCM Gravelines-Dunkerque, l’Elan Chalon-sur-Saône et l’Asvel Lyon-Villeurbanne ont réussi à les faire tomber à une reprise. Surfant actuellement sur une série de 18 succès consécutifs, les joueurs de Julien Martin (élu coach de l’année parmi les centres de formation) ont nettement dominé le championnat cette année malgré un effectif relativement jeune, composé principalement d’éléments nés entre 1996 et 1998, avec un seul joueur de dernière année, né en 1995, à savoir le meneur de jeu Alexandre Moisy. Leur parcours en Trophée coupe de France a par ailleurs été excellent, le MVP espoirs Léopold Cavalière (2m02, 20 ans) et ses coéquipiers ont effectivement été éliminés aux portes du dernier carré, vaincus en quart de finale avec un écart d’une petite unité face à Kaysersberg, le futur vainqueur de la compétition. Les espoirs de l’Elan Béarnais tenteront de réaliser le doublé “championnat/playoffs” fin Mai à Paris à l’occasion du Trophée du Futur. Une performance qu’ont dernièrement et respectivement réalisé l’Elan Chalon-sur-Saône puis le BCM Gravelines-Dunkerque en 2013 et 2014.