Résumé de chaque match de la dixième journée du championnat Espoirs Pro A !

Sharks Antibes – Sluc Nancy

Troisième succès à la suite pour les Nancéiens, occupant désormais la première partie de tableau. Les qualités offensives de Geoffrey Delarboulas (24 points), la polyvalence de l’ailier-fort Alexis Thomas (10 points, 13 rebonds et 6 passes décisives pour 30 d’évaluation) et le sans faute de Vincent Pota (13 points à 6/6 aux tirs) auront eu raison des Antibois, qui ont littéralement pris l’eau dans le troisième quart-temps. Du côté des Sharks, l’apport au scoring du combo-guard Damien Blagojevic (14 points) et la présence dans la raquette de l’intérieur Gracin Bakumanya (12 rebonds) n’auront pas suffi pour stopper le Sluc.

Score final : 56-81 (13-14)(14-21)(9-30)(20-16)

Les marqueurs des Sharks Antibes : Wiscart Goetz (6), Thomas Durant (6), Jean Louchet (5), Lucas Plasse (10), Quentin Losson (5), Damien Blagojevic (14), Gracin Bakumanya (4), Reda Diabi (6), Joshua Norbal (0) et Merveille Muninga (0)

Les marqueurs du Sluc Nancy : Enzo Goudou-Sinha (7), Vincent Pota (13), Thomas Grun (12), Valentin Chemy (5), Geoffrey Delabourlas (24), Bastien Vautier (DNP), William Narace (7), Alexis Thomas (10), Melvyn Govindy (3), Gabriel Dorothee (0) et Yoan Granvorka (0).

AS Monaco – CCRB Chalons-Reims

Un duel de mal classés du championnat avec au final une victoire du CCRB qui permet à Chalons-Reims de passer devant son adversaire du jour au classement général. A Monaco, on a pu voir un bon Alexis Geistel (15 points, 7 rebonds, 2 passes décisives et 2 interceptions) et un Gilson Mendes en mode double-double (11 points et 10 rebonds). Du côté de Chalons-Reims, Constant Laroche (16 points dont 4/5 derrière l’arc) aura été le principal artisan de la victoire des siens, bien aidés par Robby Lusakueno (7 points et 10 rebonds) mais surtout Louis Cassier (10 points, 3 rebonds, 3 interceptions et 2 contres pour 17 d’éval).

Score final : 58-67 (17-12)(9-17)(14-15)(18-23)

Les marqueurs de l’AS Monaco : Alessandro General (2), Hugo Tata (0), Alexis Geistel (15), Gilson Mendes (11), Thomas Jeram (6), Laki Peranovic (2), Pierre-Jean Ganga (4), Clément Bechtel (10), Thomas Gaucher (5) et Benjamin Bouquier (3).

Les marqueurs du CCRB Chalons-Reims : Paul Djoko (1), Florian Delvart (4), Florian Fereira (8), Alexandre Karolak (4), William Olugbeje (10), Etienne Heugue (7), Robby Lusakueno (7), Louis Cassier (10) et Constant Laroche (16).

JDA Dijon – Cholet Basket

Vaincus lors des trois premières journées de championnat, les Choletais tournent actuellement à plein régime avec ce septième succès consécutif. Sous l’impulsion de son trio Johan Clet (9 points, 4 rebonds et 6 passes décisives)/Antoine Chevrier (22 points dont 6/9 à 3-pts, 4 rebonds et 4 passes décisives)/Léo Maginot (17 points à 3/5 à 3-pts, 5 rebonds, 2 passes décisives et 3 interceptions) incroyablement adroit derrière l’arc, et avec un Ywen Smock qui retrouve peu à peu sa forme (9 points en 20 minutes) ainsi qu’un Rigo Edzata actif (13 points à 5/6 aux shoots et 5 rebonds), la formation des Mauges aura été supérieure au quatuor dijonnais Martin Marx/Eliot Maraux/Olivier Yao-Delon/Lucas Paoletti, auteur de 61 des 77 points marqués par les espoirs de la JDA.

Score final : 77-86 (18-21)(17-27)(20-16)(22-22)

Les marqueurs de la JDA Dijon : Martin Marx (15), Ludovic Lambert (6), Lucas Valot (DNP), Eliot Maraux (21), Noah Burrell (6), Olivier Yao-Delon (14), Hugo Bianco (4), Picaud (0) et Lucas Paoletti (11).

Les marqueurs de Cholet Basket : Johan Clet (9), Corentin Lopez (2), Léo Maginot (17), Antoine Chevrier (22), Abdoulaye Ndoye (5), Ywen Smock (9), Rigo Edzata (13), Youri Morose (2) et Darel Poirier (7).

STB Le Havre – Le Mans Sarthe Basket

Le Havre, emmené par son shooteur Ugo Teurcq (20 points, 6 rebonds et 5 passes décisives) et l’intérieur Gaylor Lobela aux bords du double-double (8 points et 10 rebonds), n’a pas réussi à faire tomber la formation mancelle, privée de son pivot Youssoupha Fall mais qui s’est appuyée sur son quatuor Gregory Bengaber (12 points et 5 passes décisives)/Earvine Bassoumba (14 points, 13 rebonds et 4 interceptions pour 28 d’éval)/Jean-Philippe Dally (19 points, 8 rebonds et 3 passes décisives)/Jonathan Jeanne (13 points et 6 rebonds) pour s’imposer au finish grâce à un gros dernier quart-temps défensif.

Score final : 69-72 (16-19)(14-18)(30-19)(9-16)

Les marqueurs du STB Le Havre : Maxence Dadiet (0), Nicholas Bohling (8), Louis Marchand (5), Alexandre Pierre-Nicolas (DNP), Ugo Teurcq (20), Gauthier Denis (15), Gaylor Lobela (8), Yannis Mendy (11), Nanzif Indau-Chidjou (2), Thomas Boyer (DNP) et Pierre Truffet (0).

Les marqueurs du Mans Sarthe Basket : Junior Zero (5), Yohan Ndolo (2), Gregory Bengaber (12), Julien Diard (0), Earvine Bassoumba (14), Jean-Philippe Dally (19), Jonathan Jeanne (13), Mathieu Nzita (5) et Gary Berchel (2).

Orléans Loiret Basket – Elan Chalon-sur-Saône

Malgré un match pas très beau à voir avec de nombreuses pertes de balle des deux côtés du terrain (52 au total), ce sont finalement les coéquipiers de Assane Ndoye (15 points et 11 rebonds) et de Ibrahima Faye Fall (16 points, 8 rebonds, 3 passes décisives et 2 contres) qui l’ont emporté face à de très faibles orléannais guidés par Kevin Hangoue (15 points, 9 rebonds et 5 interceptions). Mis à part un réveil dans le dernier quart-temps, Orléans aura été nettement dominé au cours des trois premiers actes. Avec néanmoins un match de retard à disputer par rapport à la plupart des équipes, l’OLB reste la seule formation encore vierge en victoire cette saison.

Score final : 49-65 (13-21)(10-19)(8-17)(18-8)

Les marqueurs de l’Orléans Loiret Basket : Mike Magnan (4), Jonathan Tukuezo (3), Jonathan Mesmacque (8), Kevin Hangoue (15), Gregoire Matout (0), Khadim Fall (0), Steven Bea (8), Emerick Fragen (0), Eddy Kayouloud (4), Lionel Gouacide (7) et Nicolas-Bastien Elame (0).

Les marqueurs de l’Elan Chalon-sur-Saône : Alexandre Aygalenq (2), Ibrahima Faye Fall (16), Wilfried Gantswa-Babami (13), Assane Ndoye (15), Matthieu Missonnier (4), Babacar Niasse (0), Abdoulaye Ndoye (7), Thomas Londot (3) et Florian Ouedraogo (5).

Rouen Métropole – SIG Strasbourg

Deuxième défaite consécutive pour la SIG qui éprouve des difficultés en l’absence de Frank Ntilikina. Poussés par leur cinq majeur Benoit Injai (7 points, 4 rebonds, 4 passes décisives et 8 interceptions), Felix Michel (15 points, 5 rebonds et 10 passes décisives), Carl Ponsar (17 points, 3 rebonds et 4 interceptions), Issa Dieng (6 points et 8 rebonds) et Adam El Gazhi (17 points et 8 rebonds), les Rouennais n’ont fait qu’une bouchée des espoirs de Strasbourg, champion de France Espoirs Pro A en titre. Les leaders strasbourgeois Kostja Mushidi (14 points à 5/15 aux tirs et 8 balles perdues) et Oiliver Cortale (12 points à 4/15 aux tirs et 13 rebonds) auront été trop maladroits aux shoots pour sauver les leurs de la correctionnelle.

Score final : 91-53 (24-18)(24-6)(23-16)(20-13)

Les marqueurs de Rouen Métropole : Clément Dezalle (3), Benoit Injai (7), Aleyde Ngabonziza (3), Antoine Drencourt (2), Maxence Mussard (15), Félix Michel (15), Carl Ponsar (17), Mohamed Aboussalam (2), Gary Michel (4), Issa Dieng (6) et Adam El Gazhi (17).

Les marqueurs de la SIG Strasbourg : Antoine Marx (9), Olivier Cortale (12), Samuel Eber (4), Kostja Mushidi (14), David Ekembe (3), Maxime Abah (3), Marc Kwedi (6) et Xavier Flick (2).

JSF Nanterre – Elan Béarnais Pau-Lacq-Orthez

Privés de leur leader offensif Warren Racine (avec 14.9 points marqués et 5.1 passes décisives délivrées en moyenne par match), les Nantérriens ont échoué à domicile face aux jeunes Béarnais qui poursuivent leur excellente entame de saison avec un dixième succès consécutif. Pau, qui dispose de loin de la meilleure attaque du championnat et qui remporte ses rencontres avec un écart moyen de 21 points, a ainsi mis un terme à la belle série de 4 succès de rang de la JSFN.
A l’image de Teddy Cheremond (2 points à 0/13 aux shoots) et de Florian Viho (meilleur marqueur de la JSF avec 12 points mais 7 pertes de balle), les jeunes franciliens auront connu une fin d’après-midi compliquée face au leader invaincu du championnat. Leopold Cavaliere (26 points à 10/13 aux tirs, 10 rebonds, 2 passes décisives, 5 interceptions et 2 contres pour 34 d’évaluation) a de nouveau sorti une performance individuelle exceptionnelle, bien soutenu par le meneur de jeu Alexandre Moisy (10 points, 5 rebonds et 7 passes décisives), aura été le bourreau de ses adversaires du week-end.

Score final : 54-70 (14-23)(14-22)(18-11)(8-14)

Les marqueurs de la JSF Nanterre : Ousmane Dabo (2), Jessy Mutombo (0), Florian Viho (12), Arson Mendy (2), Arvin Baal (5), Guillaume Daurces (10), Matoure Toure (8), Teddy Cheremond (2), Aboubakar Jaiteh (2) et Jean-Marc Pansa (11).

Les marqueurs de l’Elan Béarnais Pau-Lacq-Orthez : Corentin Carne (10), Alexandre Moisy (10), Emile Chassaigne (0), Elie Okobo (9), Sebastien Jeannard (DNP), Leopold Cavaliere (26), Emryss Mormin (9) et Guillaume Valayer (6).

Limoges CSP – ASVEL Lyon-Villeurbanne

L’exploit de cette dixième journée de championnat est a crédité aux espoirs du Limoges CSP, qui ont décroché leur deuxième succès de la saison tandis que l’ASVEL a encaissé son deuxième revers seulement depuis le début de l’exercice 2015/2016. La raquette villeurbannaise, pourtant très solide avec le trio Amine Noua (14 points, 8 rebonds et 2 contres)/Stéphane Gombauld (17 points et 13 rebonds)/Jonathan Kyungu (7 points et 6 rebonds), aura craqué face au congolais Shekinah Munanga (26 points à 12/16 aux shoots, 10 rebonds et 3 passes décisives pour 34 d’évaluation) et Abou Diallo (12 points). Sur la ligne arrière, Vincent Fauché (10 points, 6 rebonds, 10 passes décisives et 3 interceptions pour 21 d’évaluation) a également dominé sans vis-à-vis Thomas Vincent (9 points et 3 passes décisives). Côté villeurbannais, le poste 2/3 Lucas Hergott (9 points, 5 rebonds et 5 passes décisives) n’a pas non plus été en reste mais cela s’est avéré insuffisant pour venir à bout de leurs homologues limougeauds.

Les marqueurs du Limoges CSP : Louis Berranger (6), Vincent Fauché (10), Alexis Thibault (0), Lois Leonetti (6), Benjamin Delage (6), Tim Eboh (7), Shekinah Munanga (26), Abou Diallo (12) et Eddy Djedje (7).

Les marqueurs de l’ASVEL Lyon-Villeurbanne : Diawara (0), Erwan Ruiz (4), Mathieu Constant (5), Thomas Vincent (9), Mael Giraud-Sauveur (0), Lucas Hergott (9), Amine Noua (14), Stéphane Gombauld (17), Alan Paquentin (2) et Jonathan Kyungu (7).

BCM Gravelines-Dunkerque – PL Paris-Levallois

Candidat en début de saison au titre de champion de France Espoirs Pro A, le Paris-Levallois n’a rien pu faire et était bien trop diminué (7 joueurs alignés seulement) pour pouvoir espérer s’imposer, surtout sans deux de ses cadres, à savoir Etienne Ory et Maxime Roos. Du côté du PL, l’ailier Cyrille Eliezer-Vanerot (21 points, 7 fautes provoquées) aura tenu la baraque a lui tout seul mais face à un très bon Adam Mokoka (18 points, 3 rebonds, 3 passes décisives et 5 interceptions) ajouté à la belle performance en sortie de banc de l’intérieur Alexis Lesaege (9 points à 4/5 aux tirs et 7 rebonds) et au jeu collectif nordiste, cela n’a logiquement pas pu faire basculer la balance.

Score final : 75-57 (11-9)(22-15)(15-9)(27-24)

Les marqueurs du BCM Gravelines-Dunkerque : Théo Lefebvre (8), Momar Ndoye (12), Adam Mokoka (18), Thomas Descat (0), Meven Le Douarin (9), Romain Boxus (13), Pierre Hannequin (4), Tidiane Badiane (2), Alexis Lesaege (9) et Léo Duval (0).

Les marqueurs du PL Paris-Levallois : William Mpogazi (8), Frederic Loubaki (6), Ruben Albicy (1), Alain-Marvin Ahebie (4), Thomas Hieu-Courtois (9), Cyrille Eliezer-Vanerot (21) et Samba Balayera (8).