Après cinq ans de bons et loyaux services rendus pour le groupe Canal +, le journaliste sportif va prochainement changer d’air. Malgré tout, il est notamment revenu avec nous sur la diffusion du basket sur Sport +, sur ses sports favoris et l’incroyable parcours de la JSF Nanterre. Entretien !
Durant ta carrière de commentateur sportif, tu as pu commenter de nombreux matches de basket. Récemment, on a pu te voir à l’antenne lors du dernier EuroBasket féminin. Prends-tu le même plaisir à commenter du basket masculin que féminin ?
Patrice Dumont : Oui absolument, autant de plaisir à commenter les filles et les garçons… Forcément, les filles ont d’autres qualités, c’est une interprétation différente du basket mais tout aussi passionnante !
A part le basket, y a t’il un autre sport que tu aimes bien commenter ?
Patrice Dumont : J’aime commenter les sports de “balles” : volley-ball, handball, etc… J’aime aussi beaucoup les sports de glisse aussi (ski, saut à ski, patinage de vitesse l’hiver et surf l’été).
Sur Sport +, Lundi Basket devrait reprendre ses droits à la rentrée prochaine. As-tu été “surpris” par le succès de l’émission, qui fidélisait apparemment une certaine audience ?
Patrice Dumont : Cela faisait trois ans que je disais à David Cozette qu’il fallait relancer une émission hebdo de basket comme “Dunk & Stat” il y a très longtemps sur Eurosport… Non, je ne suis pas étonné du retour positif des fans de basket… il y a un vrai public basket à la TV !
Il y a aussi eu la diffusion en streaming sur le site internet de Canal + en même temps que sur Sport + de certaines grosses affiches de Pro A en fin de saison régulière…
Patrice Dumont : La diffusion de certains matches sur canalplus.fr, cela me parait être une bonne idée si cela reste ciblé.
Comment se déroule la répartition des matches de basket à commenter sur Sport + ? Avais-tu la possibilité de choisir certaines rencontres telles que le All-Star Game LNB, que tu commentais chaque année, par exemple ?
Patrice Dumont : La répartition des matches est faite par David Cozette. Oui, j’ai adoré commenter avec Jacques Monclar les trois dernières éditions du All-Star Game !
La JSF Nanterre, champion de France Pro A, va disputer l”Euroleague la saison prochaine. En un peu plus de vingt ans, Pascal Donnadieu aura donc mené les siens à l’élite du basket européen après avoir débuté en excellence départementale. Que cela t’inspire t’il ?
Patrice Dumont : Pour revenir sur le parcours de la JSF et de son entraîneur, c’est tout à fait unique !!! Je suis très heureux d’avoir assisté à ça aux premières loges. On aime tous les belles histoires, les “cinderella stories”, celle là est super belle !
Il est difficile de faire plus fort sur la même durée, tous sports collectifs confondus… S’il continue sur sa lancée, Pascal Donnadieu mériterait t’il selon toi sa place au Hall Of Fame de Springfield ?
Patrice Dumont : Ce n’est pas à moi d’en décider (mais oui il a une place au panthéon des coaches).
Dans la presse basket française, BasketNews s’est arrêté il y a quelques mois mais un nouvel hebdomadaire consacré au basket français, Basket Hebdo, va faire son apparition début septembre. Que penses-tu de cette initiative ?
Patrice Dumont : C’est une excellente initiative, et courageuse aussi. C’est important le retour de Basket Hebdo… mais il faut voir les choses en face et répondre aux attentes du lectorat basket. C’est un sacré défi aujourd’hui… bonne chance à Basket Hebdo en tous cas !!!
Ton fils réalise de bonnes performances en équipe de jeunes sous le maillot de Charenton, là où est notamment passé Evan Fournier. A t’il le potentiel à ton avis pour atteindre le milieu professionnel dans plusieurs années ?
Patrice Dumont : Il est très jeune… mais c’est toujours un plaisir de le voir jouer avec passion, avec enthousiasme. Il a l’envie, il a du talent… Après, je ne sais pas quant au potentiel et la suite. Je souhaite qu’il profite du moment présent au maximum… Lorsqu’il a terminé seulement 3ème du challenge benjamins cette saison, il était vert de rage ! Il aime ça, c’est bien, je suis un fier papa !