Le Top 5 all-time des légendes NBA

Table des matières

La NBA comptabilise trente franchises. Chacune d’entre elles possède ses propres légendes NBA. On retrouve par exemple les légendes des Los Angeles Lakers et celles des Chicago Bulls. Ces dernières ont marqué l’Histoire de leur club à travers des exploits individuels. Mais aussi plusieurs titres de champion NBA ! Voici le Top 5 de tous les temps des légendes NBA.

Michael Jordan, la plus grande légende NBA de l’Histoire

Michael Jordan est une icône planétaire. Son prénom et son nom sont connus dans le Monde entier. Ses exploits ont rendu la NBA populaire à travers le globe. Sa marque Jordan Brand l’a rendu milliardaire des années après que sa carrière de basketteur soit terminée. Pour beaucoup, la légende NBA des Chicago Bulls représente le joueur suprême. Entre 1991 et 1998, il a remporté six titres de champion NBA. Aucun autre athlète n’a fait mieux que lui depuis la fin des années 1990 dans un sport collectif d’envergure. Il fait incontestablement partie du Top 5 all-time des légendes NBA.

Kobe Bryant, l’icône disparue trop tôt

Lié à vie aux Los Angeles Lakers, Kobe Bryant est désormais un ange dans le ciel. Depuis la haut, il veille sur sa famille et les nouvelles générations de basketteurs. Celles-ci s’imprègnent de la Mamba Mentality. Tant que les disciples de Bryant continueront de s’en inspirer et de la relayer dans les médias, elle perdurera dans les esprits. L’éthique de travail de Kobe Bryant est un exemple à suivre pour toute personne ambitieuse. Cette légende NBA a laissé une empreinte indélébile dans l’Histoire du basket-ball. Aux côtés de Michael Jordan et de LeBron James, il est le seul basketteur à avoir dépassé la barre du milliard de dollars de patrimoine.

Wilt Chamberlain, la légende de tous les records

Chamberlain est l’homme de tous les records en NBA. Innarêtable à son époque, il était la superstar absolue du basket américain. Avec 100 unités, Wilt Chamberlain détient notamment le record de points inscrits lors d’un match NBA. A l’époque, les matchs étaient très loins d’être médiatisés comme aujourd’hui. Les images de sa carrière se font rares. De plus, le niveau d’adversité n’était pas le même qu’aujourd’hui. Il y avait pas autant de pratiquants de basket-ball que par la suite. Malgré tout, cela n’enlève en rien le fait que Chamberlain était un phénomène physique. Parmi les légendes NBA, Wilt est membre du cercle très restreint des cinq meilleurs basketteurs de tous les temps.

LeBron James, une légende NBA qui repousse les lois de la nature

Bien que toujours en activité, LeBron James appartient au top 10 des légendes NBA. Alors qu’il fêtera ses 38 ans cette année, ce joueur générationnel repousse les lois de la nature. La très grande majorité de ses camarades de la Draft NBA 2003 ont déjà pris leur retraite des parquets depuis belle lurette. Mais LeBron James est un phénomène de la nature. Le mot impossible ne fait pas partie de son vocabulaire. Chaque année, il dépense plus de 1 million de dollars pour optimiser sa récupération. Pour durer dans le sport professionnel, il a bien compris qu’il devait prendre soin de son corps. Son hygiène de vie irréprochable devrait le faire tenir encore deux ans au plus haut niveau mondial. LeBron James compte se retirer des parquets NBA au terme d’exercice 2023-2024. Et ce, après avoir fait équipe avec son fils aîné durant une saison.

Bill Russell, la légende NBA la plus titrée de tous

Aujourd’hui âgé de 88 ans, Bill Russell détient un record de bagues de champions NBA qui demande encore à être dépassé. Il en compte onze à son actif ! Russell devance Sam Jones, ce dernier en recensant dix. Quatre autres joueurs, retraités depuis bien longtemps, complètent le podium. Il s’agit de Tom Heinsoh, K.C. Jones, Tom Sanders et John Havlicek. Tous étaient en fait des anciens coéquipiers à lui. Bill Russell était une star à une époque durant laquelle les Boston Celtics ont figuré parmi les premières franchises NBA à dominer le championnat pendant plusieurs années consécutives. Cet ancien pivot a fortement contribué à créer une dynastie à Boston. Avec Russell dans ses rangs, la franchise du Massachusetts a été championne NBA en 1957, 1959, 1960, 1961, 1962, 1963, 1964, 1965, 1966, 1968 et 1969. A l’époque, la ligne à trois-points n’existait pas encore…