On vous recommande 👍
meilleurs livres basketball
© Alan Le Bolloch / bolloch.com

Les meilleurs livres sur le basket-ball

Table des matières
Le basket est une thématique qui intéresse de nombreux éditeurs. En effet, ce sport spectaculaire fait vendre. Ses acteurs regorgent de parcours et d’histoires inspirantes ! Ainsi, des ouvrages autour de la balle orange voient le jour tous les ans. De ce fait, il est impossible de recenser l’intégralité des titres sur une même page. Voici donc une sélection des meilleurs livres basket-ball. Cette liste sera mise à jour au fur et à mesure que de nouvelles parutions apparaissent. Bonne lecture !

L’un des meilleurs livres basket-ball : NOT A GAME – Allen Iverson, l’ascension et la chute d’une icône

Excellente biographie concernant le légendaire Allen Iverson, « Not A Game » a été rédigé par le journaliste sportif américain Kent Babb. Commercialisée en version originale depuis juin 2015 et récompensé comme étant la meilleure biographie de sport aux États-Unis lors de la même année, cet ouvrage a depuis peu été traduite en version française par la maison d’édition Talent Sport. Et ce, pour le grand bonheur des passionnés de basket et des fans francophones de « The Answer » !

Allen Iverson : une icône pour des générations de basketteurs

Icône planétaire de toute une génération, Allen Iverson a révolutionné la NBA à travers son style unique développé sur et en dehors des parquets. Ayant notamment importé le fameux crossover dans la grande ligue américaine ainsi que le port de la coudière recouvrant le bras, l’homme dont le corps est recouvert de tatouages s’est transformé en une véritable machine marketing. Les maillots des Sixers floqués ou brodés à son nom ont été des plus vendus dans le milieu du basket américain, de même que les chaussures à son effigie conçues par son équipementier Reebook. Aujourd’hui encore, plus de dix ans après sa retraite sportive, son nom et sa marque font vendre.

Un basketteur ruiné malgré les millions de dollars accumulés

Mais malgré les millions de dollars amassés, aussi bien en contrat sportif que sponsoring, beaucoup d’individus le disent « ruinés ». Même si la NBA et Reebook lui verse une rente annuelle très confortable pour vivre normalement, l’ancienne gloire de Philadelphie a vu sa fortune disparaître et a même connu de sérieux problèmes d’argent liés à un certain nombre d’éléments développés dans cette biographie.

Ce livre est l’occasion de revenir sur la carrière et le parcours mouvementé de « AI3 ». Du ghetto au sommet de la NBA, ainsi que sur la déchéance progressive de ce désormais membre du Hall Of Fame de Springfield (le panthéon du basket). Il s’agit d’une parution incontournable pour comprendre pourquoi il a touché le fond sur le plan personnel, sportif et financier. Son enfance, son entourage, ses relations avec ses coéquipiers et coachs, son mode de vie, son album de rap, etc. : Tous les éléments qui ont forgé le mythe Iverson ainsi que toutes les étapes de sa carrière son retracées.

Une autre parution basket incontournable : Kevin Durant, en quête de perfection

Kevin Durant est un personnage à part dans l’univers de la NBA. Les plus grands noms de l’Histoire de ce sport tels que Michael Jordan et Kobe Bryant l’ont a un moment décrit comme étant le meilleur basketteur de la planète encore en activité.

Pour la plupart des athlètes exerçant dans la grande ligue, il s’avère impossible à défendre sur lui en un contre un sans l’empêcher de régulièrement marquer plus d’une fois sur deux. « KD » passe très rarement à côté de ses matchs. C’est un fait. Machine à scorer, aussi bien dans le basket NBA que FIBA, cet ailier de 2m08 aux bras interminables fait figure d’arme fatale dans le basket moderne pratiqué de nos jours.

L’un des meilleurs basketteurs de l’Histoire de la NBA

Cependant, s’il ne fait aucun doute qu’il fait partie des plus grands talents de tous les temps que le basket américain a vu passer, Durant ne fait pas l’unanimité auprès de tout le monde. Et ce, notamment en raison de son attitude et de sa mentalité. Il est entre autres reproché au double champion NBA avec les Golden State Warriors et MVP des Finals en 2017 et 2018 de ne pas faire face à l’adversité. En rejoignant en 2016 la franchise localisée à San Francisco, il était évident que son association avec les « splash brothers » Stephen Curry et Kay Thompson allait provoquer des dégâts collatéraux face aux vingt-neuf autres équipes composant la NBA. Cela n’a pas manqué et la sur-domination de la « Dub Nation » a bien eu lieu. Après un échec inattendu sur la dernière marche l’an dernier, le numéro 2 de la draft 2007, qui avait atteint une première fois les Finals en 2012 avec la franchise de ses débuts dans la Grande Ligue, n’a ensuite pas hésité à briser la dynastie qui était en train de se construire en Californie. Pas reconnu à sa juste valeur selon lui par les médias notamment, qui le placent derrière LeBron James dans la hiérarchie des meilleurs joueurs de la compétition, il a préféré prendre un nouveau virage en changeant de conférence. Direction l’autre bout du pays et la côte Est, Brooklyn plus précisément. Son objectif ? Faire taire ses détracteurs et prouver qu’il peut transformer une équipe qui végète depuis des années en bas de tableau en un prétendant pour le titre. Pour se faire épauler dans sa mission, le natif de la capitale Washington DC a décidé d’allier ses talents à un autre All-Star mal aimé et revanchard en la personne de Kyrie Irving. Si les fans n’ont pas encore pu voir en action ce duo de superstars en raison de leurs pépins physiques respectifs, cette association devrait effectuer des ravages lors de la saison 2020-2021 et ainsi redistribuer les cartes au sein d’une Conférence Est jugée moins compétitive que son homologue.

Kevin Durant : une personnalité qui ne fait pas l’unanimité

Contrairement à certains de ses confrères, Kevin Durant n’est pas un mauvais garçon, au contraire. Comme le titre de sa biographie rédigée par le journaliste américain Marcus Thompson (également auteur précédemment du livre Stephen Curry, Golden) l’indique, il est tout simplement en quête de perfection. Souhaitant laisser une trace indélébile dans l’Histoire du sport qu’il aime et pratique depuis tout jeune, l’intéressé ne se contente pas du minimum dans son travail et les autres domaines de sa vie. Sur et en dehors des terrains de basket, la médiocrité ne fait pas partie de son vocabulaire.

Sa personnalité atypique dans le monde du sport professionnel ne plait pas à tous. D’une nature plutôt timide et discrète, il n’hésite néanmoins pas à dire ce qu’il pense lorsqu’il est interrogé sur un sujet.

Le MVP de la saison régulière 2013-2014 et triple meilleur marqueur du championnat reste un modèle un suivre pour les fans et les jeunes souhaitant progresser au basket-ball. Ce n’est donc pas une surprise si la traduction française de cette biographie, publiée aux éditions Marabout, rencontre un franc succès dans les librairies ainsi que sur les boutiques en ligne sur internet. Le livre aborde des sujets encore inexplorés jusque là de la personnalité et de la vie du double champion olympique avec Team USA.

Livre basket : « I’ll Show You », conversation intime avec Derrick Rose

Talent Sport propose de la saine lecture aux passionnés de la balle orange. Elle rend hommage à un basketteur dont la carrière aurait du prendre un autre tournant si des blessures, entre autres, n’étaient pas venues le stopper dans son élan…

Cet athlète, vous l’aurez peut être deviné, c’est Derrick Rose. Le meneur de jeu de 31 ans des Detroit Pistons, que l’on pourrait désormais qualifié de vétéran avec ses onze saisons passées en NBA, était censé devenir l’un des principaux visages de la grande ligue américaine. Surtout après son titre de MVP de la saison régulière obtenu en 2011, à seulement 22 ans. Ce qui a fait de lui le plus jeune joueur de l’Histoire à remporter le titre de meilleur joueur du championnat de basket US…

Le premier livre Derrick Rose en librairie

Ce livre autobiographique sur Derrick Rose a été rédigé en collaboration avec le célèbre auteur Sam Smith. Ce journaliste américain suit les Chicago Bulls au quotidien depuis de longues années. Il a notamment rédigé le livre « The Jordan Rules ». A ses côtés, « D-Rose » s’est longuement confié. Et ce, comme jamais auparavant. Les sujets abordés concernent sa vie et sa carrière de sportif professionnel.

Comme indiqué sur la quatrième de couverture, « I’ll show you » (traduit en français par « je vais vous montrer« ) est un témoignage sincère et intime. Derrick Rose raconte son histoire, les douleurs et controverses qui ont accompagné sa célébrité et sa réussite. Et ce, jusqu’à sa chute et son retour comme joueur. Le titre « Je vais vous montrer » a également une signification particulière pour ce joueur NBA. Rose veut montrer qu’on peut réussir dans la vie, même en étant né dans le quartier le plus dangereux de la ville la plus criminelle au monde.

La sortie officielle en France de ce livre Derrick Rose de 250 pages a eu lieu le 17 juin 2020.

L’autobiographie de Shaquille O’Neal « sans filtre »

Légende des Los Angeles Lakers, également passée par le Orlando Magic, les Phœnix Suns, le Miami Heat, les Cleveland Cavaliers ou encore les Boston Celtics, Shaquille O’Neal (47 ans) a été intronisé en 2016 au Hall of Famé du basket mondial. Basketteur au profil atypique, comme on n’en a plus revu sur les parquets NBA depuis sa retraite sportive en 2011, l’intéressé avait sorti aux États-Unis son autobiographie quelques mois après l’annonce du terme de sa carrière d’athlète professionnel. Huit ans plus tard, la maison d’éditions « Talent Sport » rend hommage à cette icône de la balle orange en publiant la version française de son livre, co-rédigé par Shaquille O’Neal lui-même et Jackie MacMullan (auteur entre autres de la parution Dream Team).

« SHAQ, sans filtre », c’est 300 pages pour tout savoir sur la vie de ce véritable monstre physique faisant preuve d’une gentillesse incroyable, de son enfance difficile vécue dans un milieu défavorisé à son ascension vers les sommets du basket professionnel américain. Toute sa carrière est retracée dans cet ouvrage, divisé en plusieurs chapitres relatant chacun une partie importante de sa vie et/ou de sa carrière.

Résumé du livre, figurant sur la quatrième de couverture

« Superman, Shaq Diesel, la 8ème merveille du Monde, Shaq Fu… La liste des surnoms est longue pour ce grand nom du basket !

Shaquille O’Neal, c’est 4 titres de champion NBA, 19 ans de carrière, 28 596 points marqués et pléthore de records. Des statistiques presque aussi massives que l’homme lui-même. Du haut de ses 2,16 mètres et ses 147 kilogrammes, il domine le jeu autant physiquement que psychologiquement.

Dans cette autobiographie, il revient sur son parcours incroyable, à la fois dans le basket et dans son étonnante vie : en 2012, il soutient une thèse de doctorat en éducation, il est policier de réserve, a sorti 5 albums… Son livre est parsemé d’anecdotes passionnantes qui raviront tous les amateurs de NBA ».

« Golden » : la biographie de Stephen Curry

Il s’agit d’une biographie de 272 pages sur Stephen Curry, superstar de la meilleure équipe de basket-ball au Monde. Elle a été rédigée par l’auteur américain Marcus Thompson II.

Résumé de l’ouvrage sur Stephen Curry

« Véritable star des Golden State Warriors depuis 2009, détenteur de deux titres de MVP et de trois titres de champion, Stephen Curry est l’un des meilleurs shooteurs de l’histoire de la NBA. Considéré comme trop frêle à ses débuts par de nombreux coaches, Steph a prouvé qu’avec de la détermination on pouvait réaliser ses rêves. Dans les pas de son père Dell Curry, ancien basketteur NBA, il a révolutionné le tir à 3 points et autour de lui s’est construite une équipe incroyable. Grâce à des interviews exclusives de Stephen Curry, sa famille, ses coéquipiers et son coach Steve Kerr, Marcus Thompson nous ouvre les portes des vestiaires des Warriors pour nous apprendre à connaître l’athlète, mais aussi l’homme. Découvrez comment s’est forgé ce joueur d’exception et suivez sa progression jusqu’aux sommets du basket américain ».

Un livre basket à succès aux USA

Publié aux États-Unis en avril 2017, ce livre a reçu un excellent accueil de la part de spécialistes, dont Marc Stein d’ESPN : « Les Warriors sont connus pour avoir tourmenté les défenses adverses, mais laissez-moi vous parler de quelqu’un qui est GENIAL pour couvrir Stephen Curry: Marcus Thompson. Il connaît toutes les histoires. Il a été au bord du terrain à chaque dribble de la carrière professionnelle de Curry et il apporte un niveau de perspicacité et de perspective inégalable sur le phénomène ». Coéquipier de Stephen Curry aux Warriors, Draymond Green a lui aussi livré ses impressions : « Si vous voulez écouter tout ce que les journalistes ont à dire sur les Warriors, plus particulièrement sur l’ascension de Steph Curry au statut de superstar, commencez par Marcus Thompson. Depuis que j’ai été drafté par les Warriors, aucun journaliste n’a été plus informé que lui durant cette période ».

« Dunk » : la série basket s’inspirant de l’enfance de Frank Ntilikina

Les basketteurs NBA ne sont plus de simples athlètes. A côté de la pratique du basket-ball au plus haut niveau, la plupart des vedettes du basket américain s’investissent dans d’autres domaines. A travers la puissance et la forte médiatisation du championnat US, les joueurs NBA bénéficient d’une forte visibilité. Quand ils s’expriment, leur voix porte. Et ce, sur les différents domaines de la société.

Pour les basketteurs internationaux, l’impact qu’ils peuvent avoir est parfois être démultiplié dans leur pays. Notamment auprès de la jeunesse. Idolâtrés par de nombreux jeunes basketteurs rêvant un jour d’intégrer la NBA, les athlètes non-américains sont des modèles à suivre pour leurs compatriotes. Ils représentent leur nation aux États-Unis, dans la meilleure ligue de basket-ball au Monde. Au delà de ça, les athlètes internationaux correspondent à une source d’inspiration. Si eux ont réussi à réaliser leurs rêves, pourquoi les autres ne le pourraient pas ?

Les joueurs français évoluant en NBA l’ont bien compris. La plupart d’entre eux mènent donc des projets et actions pour motiver et inspirer la jeunesse. Chacun participe à sa manière au développement de la balle orange. Que cela soit avec des camps de basket, actions caritatives, ou autres…

Déjà deux tomes pour la série Dunk

De son côté, Frank Ntilikina s’est associé avec une maison d’éditions et une écrivaine pour écrire et commercialiser sa propre série. C’est ainsi que l’ouvrage « Dunk » est né. Les aventures du nouveau meneur de jeu des Dallas Mavericks durant son adolescence y sont comptées, tout en étant romancées. Beaucoup de jeunes passionnés de la balle orange se reconnaîtront forcément dans certains paragraphes.

Ce titre s’adresse principalement aux jeunes âgés entre 7 et 13 ans. Le vocabulaire employé est simple. La lecture est fluide. Des illustrations en format bande dessinée viennent aérer les chapitres.

« On a réalisé ce projet pour motiver, inspirer les gens. Surtout les jeunes. Adolescent, j’étais juste un jeune basketteur qui avait des rêves et qui a essayé de les rendre réalités. Je veux surtout montrer que tout le monde peut y arriver. Rien n’est impossible. Jusqu’à présent, j’ai eu pas mal de bons retours du livre. », nous expliquait Frank Ntilikina lors d’une interview réalisée à Indianapolis.

Lecture basket : « Made in France, ces français à l’assaut du rêve américain »

Commercialisé sur internet et en librairie depuis le 20 mai 2021, « Made in France : ces français à l’assaut du rêve américain » est le dernier ouvrage en date ayant vu le jour dans la catégorie basket-ball. Il est édité par Hugo Sport, qui élargit son catalogue de parutions sportives.

L’auteur, Benjamin Henry, est un journaliste sportif ayant travaillé sur plusieurs livres concernant le basket. Cette fois-ci, il s’est intéressé de plus près aux français qui sont partis à la conquête de la NBA. Plus précisément, il a regroupé le témoignages de seize personnalités gravitant autour du basket américain. Neuf joueurs, trois joueuses, un coach, un ostéopathe, un journaliste et une photographe se sont longuement confiés à son micro. Parmi eux, on retrouve des vedettes actuelles comme Rudy Gobert, Nicolas Batum, Sandrine Gruda ou encore Nando De Colo. Sans oublier plusieurs anciennes gloires française de la balle orange, telles que Isabelle Fijalkowski, Alain Digbeu et Ronny Turiaf.

246 pages de témoignages inspirants autour de la NBA

Ce livre de 246 pages se dévore en plusieurs heures. Les unes après les autres, les individualités interrogées racontent leurs aventures. Tous ont un point commun : l’envie et la volonté de conquérir les États-Unis, abritant le plus prestigieux championnat de basket-ball au Monde. De nombreuses anecdotes sont comptées. Les basketteurs et basketteuses sollicités ont tous connu plus ou moins de réussite au pays de l’Oncle Sam.

Certains pionniers s’y sont aventurés alors que la Ligue n’accueillait pas encore à bras ouverts les athlètes étrangers. Ils ont ouvert la voie à d’autres qui, aujourd’hui, s’épanouissent en NBA. Les époques sont différentes mais le rêve américain reste le même. Chaque rapporte son vécu et ses impressions sur ce pays et ce championnat qui font tant rêver depuis la France.

En bref, « Made in France : ces français à l’assaut du rêve américain » est un livre incontournable à posséder pour tous les passionnés de basket. Il s’adresse aussi bien aux personnes nostalgiques du début des années 2000 qu’aux fans de la NBA actuelle. Les témoignages de grande qualité qu’il contient vous permettront probablement de faire des découvertes et d’améliorer ou consolider votre culture basket.

Ouvrage basket : TOP 50, les légendes de la NBA

Co-rédigés par Julien Müller et Anthony Saliou, deux trentaines passionnés par la balle orange et plus particulièrement le basket américain, ce livre propose un Top 50 non officiel des meilleurs joueurs ayant évolué en NBA ! La lecture est fluide, facile. Chaque joueur appartenant à ce Top 50 voit sa personnalité et les meilleurs moments de sa carrière retracés avec une certaine touche d’humour apportée par les rédacteurs du livre. En bonus, vous trouverez également un top 10 des joueurs sous-côtés, un top 10 des joueurs oubliés, un top 10 des séries de playoffs et enfin un top 10 NBA Finals. Pour couronner le tout, le légendaire commentateur TV de la NBA en France, qui n’est autre que George Eddy, a apporté sa touche en prenant le soin de rédiger la préface de ce bel objet de 372 pages.

« TOP 50, les légendes de la NBA » est définitivement un bouquin à avoir en sa possession pour toute personne suivant de près ou de loin le basket américain.

« Amazing » : l’incroyable rêve américain de Sami Améziane à UConn

L’humouriste Sami Améziane (plus connu par le grand public sous son nom de scène « Le Comte de Bouderbala ») a auto-édité un livre « Amazing : Récit d’une aventure extraordinaire ! » relatant son année d’étudiant-athlète dans la célèbre université américaine de UConn. Cette expérience unique, rendue possible dans le cadre d’un échange scolaire pour le côté études et de plusieurs coups de pouce innatendus du destin du côté sportif, l’ancien meneur de jeu passé par Bondy, Poissy ou encore Levallois, la raconte non sans humour et autodérision.

Quand Sami Améziane étant surnommé « Sami No Name »

Moqué de toute part à cause de sa taille (1m75), de son look vestimentaire ou encore de son accent atypique, « Sami No Name » comme il a tout d’abord été surnommé en raison du fait que son nom de famille était imprononçable pour les américains et que son nom ne figurait pas au dos de son maillot, a subi de nombreuses railleries en provenance de camarades de classe français puis de ses coéquipiers au sein de l’équipe de basket championne en titre de NCAA, les Huskies de UConn.
Avant de gagner le respect de tout le monde et de devenir le chouchou du public par l’intermédiaire de quelques prouesses individuelles sur le parquet, mais surtout grâce à un travail acharné sans relâche lors des sessions d’entraînements d’une durée de 4h infligée au quotidien aux basketteurs du campus…

Un ouvrage de 271 pages par Le Comte de Bouderbala

Tout au long de cet ouvrage de 271 pages, il partage avec ces lecteurs de nombreuses anecdotes inédites, déroutantes et amusantes qui vous feront certainement sourire. Par ailleurs, au cours de ce récit plutôt chronologique de sa saison passée à UConn, Le Comte de Bouderbala raconte tout de son histoire, précédemment remplie d’échecs et de désillusions alors qu’il vivait chez ses parents à Saint-Denis et ne semblait avoir aucun avenir professionnel dans la société ainsi que dans le domaine du basket en tant que joueur.

En définitive, Sami Améziane relate dans ce livre avec une pointe d’humour son incroyable success story à lui, comme il en existe seulement aux États-Unis. Les USA, pays où tout relève du possible et où l’entousiasme des gens est contagieux, l’ont accueilli et ont bouleversé le cours de sa vie à l’âge de 25 ans. Cette année passée au pays de l’Oncle Sam, où il a évolué aux côtés de joueurs passés par la NBA (Charlie Villanueva, Marcus Williams) ou y évoluant encore actuellement (Rudy Gay), et où il a également affronté de nombreux basketteurs à la carrière plus ou moins bien remplie dans la grande ligue américaine (Kyle Lowry, Roy Hibbert, Hakim Warrick, Jeff Green, Raymond Felton, Hilton Armonstrong, etc.) ou en Europe (David Noel, Ilian Evtimov, Julius Hodge, Darryl Watkins et Demetris Nichols entre autres), a été bien plus qu’une expérience sportive et humaine inoubliable. Elle a façonné l’homme et l’humouriste à succès qu’il est par la suite devenu, et qu’il continue à l’être aujourd’hui.

Le dernier match de River Williams : un polar autour du basket

Journaliste sportif au sein du groupe Canal +, Vincent Radureau est également un auteur de polars. Bien connu des fans de basket américain abonnés à la chaîne Canal+ Sport, puisqu’il a animé l’excellente émission hebdomadaire Canal NBA aux côtés de George Eddy sur le réseau français puis africain, ce présentateur TV a pris sa plus belle plume pour écrire un roman autour de la balle orange.

Nommé « Le dernier match de River Williams », cet ouvrage de 336 pages qui se dévorent et édité au format poche par Hugo Sport s’inspire pour le décor de l’univers de la plus prestigieuse ligue de basket-ball au Monde. L’intrigue porte sur la disparition inédite et mystérieuse d’un basketteur américain en plein cœur de l’un des évènements les plus suivis et médiatisés aux États-Unis.

Le synopsis du dernier match de River Williams

« Finales NBA. Les Boston Celtics affrontent le Jazz de l’Utah. Les Celtics ne sont plus qu’à une victoire de leur 18e bague de champion.
Il faut dire que la franchise du Massachusetts compte dans ses rangs un joueur d’exception. River Williams. Athlète hors pair. Ailier fort des Celtics. Capable de mener, dunker, contrer, mais aussi passer et shooter à longue distance. River Williams, qui rend folles toutes les défenses de NBA, et qui disparaît à la mi-temps du match 6, sans laisser la moindre trace. Sans que personne ne l’ait vu quitter l’Arena de Salt Lake City. Volatilisé. Jusqu’à ce que, cinq ans plus tard, des randonneurs trouvent un cadavre au fond d’une crevasse, dans l’une des zones les plus impénétrables du parc national de Canyonlands, dans l’Utah. Celui d’un géant d’au moins 2,15 m. Pour les enquêteurs du State Bureau of Investigation de l’Utah, la question est aussi évidente que brûlante. Et si c’était lui ? »

Le ton et le cadre sont posés. Il s’agit assurément d’une lecture captivante pour les passionnés de basket-ball de tout âge. Les plus et moins jeunes apprécieront, tant le style d’écriture et les termes employés sont adaptés à tous.

Pour poursuivre votre lecture sur Basket-BallWorld :