L’univers des paris sportifs, légalisé depuis une dizaine d’année en France, est en pleine expansion. Des millions de passionnés de sport et ont déjà franchi le pas. Finalement, sur le long terme, très peu de parieurs génèrent des bénéfices. Le petit bonheur la chance n’existe pas dans ce domaine. On a l’habitude de dire que c’est la chance du débutant qui opère lorsque son premier pari est remporté. De toute évidence, il est difficile d’être rentable si on ne possède aucune connaissance dans l’industrie du sport professionnel et celle des bookmakers. Sur le marché, il existe des formations vous apprenant comment générer des revenus complémentaires en se lançant dans les paris sportifs. Celle de Maxence Rigottier est particulièrement enrichissante. Ce spécialiste vous dévoile des astuces plus spécifiques et complètes que celles évoquées ci-dessous, et pas uniquement dans le domaine du basket-ball. Voici donc quatre conseils à mettre en place dès aujourd’hui si vous souhaitez un jour atteindre la liberté financière.

1 – Analyser les rencontres sportives

Cette réalité parait banale à dire, pourtant elle est essentielle. Vous devez connaitre les joueurs et les équipes sur le bout des doigts, ainsi que les tendances actuelles. Et ce, dans un objectif d’optimiser vos chances de réussite. Outre les séries de victoires et de défaites qui sont faites pour être cassées à un moment ou un autre, vous devez prêter une attention particulière aux statistiques individuelles et collectives. Malgré une analyse bien menée, votre pronostic s’avérera pourtant faux. Parfois, certaines équipes passeront à côté de leur match. Il faut s’y faire. C’est la dure loi du sport professionnel et de la vie. Personne n’est parfait.

2 – Faire attention aux prolongations

Les parieurs qui n’ont jamais perdu leur mise à cause d’une prolongation ou d’un 0 sur la roulette au casino n’existent pas. Ou alors, ce sont des novices qui ne se mouillent pas et découvrent tout juste cet univers. Les prolongations peuvent vous faire perdre des paris. Pour dire vrai, elles sont assez fréquentes en NBA. Il y en a toutes les semaines. Afin de se prémunir, pensez à les inclure dans votre pari. Le handicap +1 vous garanti la victoire si le score est identique au tableau d’affichage au terme du quatrième quart-temps.

3 – Arrêter de parier sur votre équipe préférée

Pour un fan, il est très tentant de miser sur votre équipe de cœur. Cela ajoute une adrénaline supplémentaire. Cependant, il est presque certain que vous ne serez pas objectif quant à l’analyse de ce genre de matchs. Et ce, bien que votre club favori soit l’un des meilleurs du championnat… Ne tombez pas dans ce piège.

4 – La gestion de votre bankroll est essentielle

Dès vos débuts dans les paris sportifs, vous devez y allouer un budget. Et bien le gérer, en alternant les petites, moyennes et grosses mises selon des indices de confiance. Il doit s’agir d’une somme d’argent que vous êtes en capacité de perdre. Elle ne doit pas vous mettre dans le rouge ou en danger financièrement. Si vous n’êtes plus en mesure de payer vos factures après avoir perdu vos euros investis, cela ne va pas. Vous devez être raisonnable et vous contrôler. La volonté de se refaire après une défaite est présente chez de nombreux parieurs. Néanmoins, il ne s’agit pas d’une solution viable.