Dans une salle omnisports de Kercado presque comble (1 400 spectateurs sur une capacité de 1 500 places) et pour sa première participation au tournoi morbihannais « Trophée du Golfe », l’AS Monaco a raflé son premier titre de la saison face à une formation du MSB qui a clairement effectué un non-match.

Limités au niveau des rotations en l’absence de deux joueurs majeurs, à savoir Mickaël Gelabale et Petr Cornelie, et visiblement épuisés physiquement par l’enchaînement des entraînements (réputés très rudes) concoctés par Erman Kunter, les Manceaux n’auront effectivement pas livré le duel tant attendu par le public venu en nombre assister à la finale.
Manque d’adresse catastrophique (seulement 20% de réussite globale aux tirs), multiplication des pertes de balle (30 au total en 40 minutes) et défense passive dans la raquette (21/31 de réussite aux shoots réalisés par Monaco dans cette zone) : la prestation du Mans, surtout offensivement (seulement 35 points marqués !!!), se sera avérée médiocre à l’occasion de cette rencontre. On remarquera que dans le deuxième quart-temps, les Manceaux n’ont pas été en mesure d’inscrire le moindre panier dans le cours du jeu, se contentant d’un triste 4/8 sur la ligne de réparation… De son côté, Monaco n’a clairement pas eu à forcer son talent pour s’imposer aisément avec une avance de 27 unités au tableau d’affichage ! L’addition se serait avérée beaucoup plus salée si les shooteurs monégasques s’étaient montrés plus adroits derrière l’arc (2/19 à trois-points au cumulé dont 0/13 dans les trois derniers quart-temps).

Score final : 35-62 (12-17)(4-12)(11-19)(8-14)

arbitres : Joseph Bissang, Stéphane Gueu et Jeanne Dinaet

Le Mans : Hanlan (4), Bengaber (0), Watson (1), Konaté (6), Yarou (5), Yeguete (5), Amagou (0), Jeanne (4) et Pearson (10). Ne sont pas entrés en jeu : Mbaye et Bassoumba.

Coach : Erman Kunter

Monaco : Davies (19), Wright (5), Sy (2), Gladyr (0), Aboudou (2), Rigot (4), Fofana (2), Caner-Medley (14), Shuler (12) et Jeram (2).

Coach : Zvezdan Mitrovic