bandeau NBA
© Alan Le Bolloch / bolloch.com

Le bandeau NBA, un accessoire plus vraiment à la mode ?

Table des matières

Pendant un temps, les bandeaux ont fait fureur sur les parquets de la NBA. La majorité des vedettes du basket américain en étaient équipées sur le front. Cette pratique existe toujours de nos jours. Cependant, elle est de moins en moins populaire. Explications.

Le bandeau NBA, une affaire de mode et de style

Le bandeau NBA est un accessoire de mode depuis son apparition dans les années 1970. Ne faisant pas l’unanimité auprès de tous, il a néanmoins connu des hauts et des bas. Des équipes et dirigeants ont interdit à leurs joueurs de fouler les parquets avec ce produit fixé sur le crâne. Malgré tout, s’il n’est plus aussi populaire qu’il a pu l’être, le bandeau n’a pas complètement disparu dans le basket américain. Aussi bien des superstars que des joueurs lambda continuent de le porter avec classe.

A vrai dire, le bandeau donne un style particulier à celui qui en est vêtu. Ceci est vrai notamment pour les basketteurs chauves. Mais aussi ceux qui ont une calvitie naissante. Le bandeau cache le manque de cheveux près du front et derrière la tête. Sportivement, cet accessoire n’a aucun impact sur la performance. Si ce n’est que mentalement, il pourrait apporter du confort ainsi que de la confiance en soi à certaines personnes…

Au delà d’être un basique accessoire de mode, le bandeau NBA facilite le maintien des nattes ou des cheveux longs. Bien sûr, cela ne concerne pas tous les athlètes. Au même titre que le manchon, Allen Iverson en a fait un objet incontournable pour son style sur les parquets. Vince Carter en a porté un durant la majorité de sa carrière. De même que Rajon Rondo et bien d’autres…

Cependant, les nouvelles générations de joueurs NBA semblent être moins fans du bandeau classique.

Le bandeau ninja, une variante éphémère

Comme tout produit, le bandeau NBA a évolué avec le temps. Des variantes comme le bandeau ninja ont fait leur apparition sur les terrains NBA. Des stars telles que Jimmy Butler, Jrue Holiday ou encore De’Aaron Fox en avaient fait leur accessoire favori. Cependant, les dirigeants de la Grande Ligue ont décidé de l’interdire en 2019. Pour éviter des amendes, les adeptes ont donc abandonné ce type de bandeau. Celui-ci a complètement disparu des radars. Personne ne plaisante avec les règlements de la NBA.

L’avenir du bandeau en NBA s’annonce donc très incertain. Il est peu probable de le voir disparaître du jour au lendemain. En revanche, il n’est pas sûr qu’il survive encore plusieurs décennies. Pour l’heure, les équipementiers sportifs les plus populaires continuent d’en produire. A commencer par Nike et Jordan. Tant qu’il y aura une demande, le bandeau continuera d’exister.