5 choses insolites qui sont interdites aux joueurs NBA

La NBA et les trente franchises qui l’a constitue versent chaque annĂ©e des millions de dollars Ă  ses athlĂštes. En contrepartie, ces derniers se doivent d’ĂȘtre irrĂ©prochables quant au rĂšglement et strictes rĂšgles qui leur sont imposĂ©es. Sous peine d’importantes sanctions financiĂšres, ou alors tout bonnement l’annulation du contrat signĂ©…

Voici une liste non-exhaustive des concessions que doivent faire les basketteurs professionnels évoluant dans la grande ligue américaine. Les interdictions sont parfois pour le moins insolites !

Se déplacer avec un engin motorisé

On vous rassure tout de suite, DeAndre Jordan et ses confrĂšres de la NBA ont le droit de conduire une voiture. A ce propos, rĂ©guliĂšrement certains s’autorisent eux-mĂȘmes Ă  des excĂšs de vitesse, bien que cela soit interdit pour toute la population, y compris les plus grandes stars planĂ©taires. Dans les faits, en fonction de la vitesse maximale autorisĂ©e qui a Ă©tĂ© dĂ©passĂ©e, ils encourent comme tout le monde Ă  une amende financiĂšre ainsi qu’à une suspension immĂ©diate du permis de conduire s’ils sont rattrapĂ©s par la patrouille.
En revanche, les NBAers n’ont en principe pas le droit de se dĂ©placer avec un appareil les contraignant Ă  ĂȘtre en contact direct avec l’air libre, comme par exemple un scooter, une moto ou encore un jet ski. S’ils sont accidentĂ©s lors d’un trajet Ă  bord de ce genre d’engins, leur contrat en NBA peut ĂȘtre rompu immĂ©diatement sans dĂ©dommagement.

Pratiquer une activité physique « à risques »

Il existe activitĂ©s sportives qui comportent plus de risques de blessures que d’autres, Ă  l’instar des sports d’hiver Ă  travers le ski, le snowboard, qui sont des pratiques dangereuses pouvant entraĂźner de lourdes sĂ©quelles. Les sports aĂ©riens sont comme le delta plane sont Ă©galement prohibĂ©s. Cet aspect rejoint d’ailleurs un peu la premiĂšre interdiction. Etant des ĂȘtre humains libres, les joueurs NBA ont la possibilitĂ© d’aller Ă  l’encontre du rĂšglement, mais ça sera Ă  leur risques et pĂ©rils. L’assurance ne prendra pas en charge toute consĂ©quence financiĂšre liĂ©es Ă  un accident de ce genre et leur carriĂšre peut s’envoler en fumĂ©e en cas de blessures graves.
NĂ©anmoins, la NBA est plus souple avec la pratique d’autres sports loisirs, moins risquĂ©s tels que le golf, le tennis, la natation, la randonnĂ©e, le volleyball, etc. Aussi, sachant que cela fait partie du mĂ©tier d’un athlĂšte de se maintenir en forme durant l’intersaison et de se perfectionner tout au long de l’annĂ©e pour ĂȘtre au top niveau, les basketteurs NBA ont bien entendu la possibilitĂ© de pratiquer le basket-ball, mais dans un cadre rĂšglementĂ© et prĂ©cis. A titre d’exemple, pour participer Ă  une campagne internationale (championnat d’Europe, coupe du Monde, Jeux Olympiques) avec leur Ă©quipe nationale, ou encore Ă  un match de charitĂ© organisĂ© par une structure extĂ©rieure Ă  la NBA, ils doivent souscrire Ă  une assurance supplĂ©mentaire, souvent onĂ©reuse.

Mettre en avant un logo commercial lors d’un match

Alors qu’un dress code strict leur est dĂ©jĂ  imposĂ© en dehors des parquets en marge des matchs NBA et autres Ă©vĂ©nements sociaux organisĂ©s par la grande ligue amĂ©ricaine, les joueurs appartenant Ă  la NBA doivent Ă©galement respecter un protocole minutieux sur les terrains. Lors d’un match NBA, les logos commerciaux (autre que celui de la NBA) reprĂ©sentĂ©s sur le corps d’un NBAer sont littĂ©ralement proscrits, Ă  l’exception des chaussures portĂ©es par les joueurs. Cela signifie que les bandeaux, coudiĂšres, cuissard, chaussettes et autres accessoires vĂȘtus par les athlĂštes doivent tous ĂȘtre neutres ou alors ĂȘtre brodĂ©s/floquĂ©s uniquement avec le logo tricolore de la grande ligue amĂ©ricaine. Mais ce n’est pas tout ! Cela veut dire, en outre, que dans un championnat oĂč les tatouages sur le corps des athlĂštes sont lĂ©gions, il est interdit Ă  un joueur NBA de se tatouer une partie de son anatomie visible en tenue de match (visage, cou, bras, mains, jambes) avec un logo de marque par exemple. Leur corps ne leur appartient donc plus totalement ! Peut-ĂȘtre sans le savoir, Iman Shumpert et son Ă©quipementier Adidas avaient tentĂ© de contourner ce rĂšglement en faisant apparaĂźtre sur la chevelure du joueur les cĂ©lĂšbres trois bandes de la firme allemande, en vain
 La NBA a demandĂ© le retrait immĂ©diat de ce qui est considĂ©rĂ© comme Ă©tant de la publicitĂ© gratuite (ambush marketing) pour un autre organisme. Dans une compĂ©tition sportive si lucrative, la valorisation d’une marque ou d’un produit se paye trĂšs cher.

La dĂ©tention d’une arme Ă  feu

En tant que citoyens français, cette interdiction peut paraitre logique mais aux Etats-Unis, pays oĂč tout est dĂ©mesurĂ© et possible, ce n’est pas forcĂ©ment le cas sachant que l’achat et le port d’armes Ă  feu est autorisĂ© par la loi dans certains Etats composant les USA. Depuis la sombre affaire concernant Gilbert Arenas et Javaris Crittenton, anciens coĂ©quipiers qui avaient tous deux amener des fusils dans le vestiaire des Washington Wizards, la NBA prĂ©fĂšre prendre ses prĂ©cautions et porte une attention plus particuliĂšre aux armes Ă  feu en les interdisant tout simplement Ă  ses joueurs pour Ă©viter un nouveau scandale de ce genre.

Utiliser un inhalateur pour l’asthme

La santĂ© des athlĂštes, qui disputent au moins 82 matchs en l’espace de cinq mois et demi (165 jours) est une question prĂ©occupante du cĂŽtĂ© des dirigeants de la NBA. Comme tout individu, les joueurs NBA ne sont pas immortels et souffrent parfois de maladies. Certains peuvent, par exemple, avoir des problĂšmes respiratoires et souffrir d’asthme. Mais pour Ă©viter le dopage, qui est censĂ© amĂ©liorer les performances d’un sportif, la prise de mĂ©dicaments et autres substances est contrĂŽlĂ©e et rĂ©glementĂ©e. Une liste de produits interdits a Ă©tĂ© constituĂ©e, et figure notamment dessus les inhalateurs pour l’asthme
 Parfois, les NBAers n’auraient donc pas la possibilitĂ© de se soigner correctement.

A propos de l'auteur de cet article
Picture of Alan Le Bolloch
Alan Le Bolloch
Alan est le fondateur et photographe de Basket-BallWorld ! Depuis plus de 10 ans, il partage sur ce blog ses connaissances et sa passion pour la balle orange.
On vous recommande 👍

Les jeux d’argents sont strictement interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dĂ©pendance. Pour ĂȘtre aidĂ©, appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxĂ©).

🏀 PROGRAMMES BASKET-BALL U9 - U20
â›č DĂ©veloppe ton jeu et tes connaissances